Danser en petite culotte !

Blog girly à moustaches

Panna cotta à la vanille

21 Commentaires

La panna cotta est un dessert italien délicieux. Malheureusement, elle est généralement très (trop gélifiée), j’ai trouvé il y a quelques années une recette tellement crémeuse qu’elle en devient indécente, ici. Je crois que je n’en changerai plus jamais tellement elle fait mourir de plaisir. J’ai tendance à adapter la recette avec les « moyens du bord » (je vis en Angleterre, allez trouver de la crème fleurette sans devoir vendre l’un de vos reins sur le marché noir…). Voici ma version simplifiée, qui fait des ravages à chaque fois.

 

Panna cotta ultra-vanillée

Panna cotta vanille

Pour 8 petites verrines (ou 4 grosses pour les gourmands)

Les ingrédients 

2 feuilles de gélatine
2 gousses de vanille
170ml de lait entier
330ml de crème fraîche liquide
90g de chocolat blanc
200g de crème fraîche épaisse

Le protocole

Simplissime.
Faîtes tremper les 2 feuilles de gélatine dans de l’eau froide.
Dans une casserole, ajoutez le lait, la crème fraîche liquide, le chocolat blanc ainsi que les 2 gousses de vanilles, ouvertes, après avoir gratté les grains et les avoir ajoutés au mélange. Remuez bien pendant la chauffe.
Dès que le mélange bout, retirez du feu, retirez les gousses, et ajoutez immédiatement les 2 feuilles de gélatine ramollies, une par une, en fouettant vivement. Ajoutez la crème épaisse, mélangez bien.
Versez dans les verrines, laissez prendre quelques heures au frigo (6-8 pour un résultat optimal), et voilà 🙂

PS : le petit détail qui tue, ajoutez un peu de coulis de fruits rouges et de sauce au chocolat, résultat merveilleux.

Le résultat

15mn de préparation pour un dessert original et délicieux (honnêtement, pas une personne qui ait testé chez moi n’a pas aimé, même ceux qui n’aiment pas la panna cotta, et j’ai arrêté d’en prendre au restaurant tellement j’étais constamment déçue en comparaison, si ça ce n’est pas une recette proche de la perfection, je ne sais pas!). Le résultat est ferme mais pas trop, fond délicieusement dans la bouche, avec une merveille de goût vanillé en sus, pour moi THE recette!

Publicités

Auteur : Danser en petite culotte

Hédoniste touche-à-tout, j'ai voulu partager mon amour pour les cosmétiques, la cuisine, la photo, le dessin, la couture... et pour tous les autres menus plaisirs que la vie peut apporter, comme de danser en petite culotte!

21 réflexions sur “Panna cotta à la vanille

  1. tu sais que la gélatine c’est du porc ? 😀

    • Hahaha, je te décerne la palme du commentaire le plus étrange depuis la création du blog!
      Oui, Alice, je sais que la gélatine provient du porc 🙂
      Je me décrirais comme une omnivore hédoniste, c’est le plaisir des sens qui compte, pire même : en sachant pertinemment ce qu’il y a dedans, je suis aussi fan de : boudin, Babybel, steacks hâchés aux oignons, Nutella, et des Nuggets Macdo. ^^

      • Hahahahha. oui tu as raison en quelque sorte: on ne sait pas ce qu’on mange 😉

      • Ah zut, j’avais pas vu la deuxième partie de ton comm.
        Bah en fait moi je suis vegetarienne, pas tant parce que je trouve ça dégueulasse visuellement la gélatine de porc avant qu’elle n’ai sa forme finale: une simple feuille jaunatre: ce n’est pas repoussant. Ce qui l’est, ce sont les cartilages et autres déchets qui donnent cette gélatine.
        Plus sérieusement, je suis devenue vegetarienne après avoir vu les conditions d’élevages et des vidéos clandestines dans les abattoirs.
        Quand on voit ça, on ne peut plus cautionner….
        Mais je te rassure, on mange très bien en étant vegetarien 😉 moi aussi jaimais bcp le saucisson l’andouillette, le jambon, les kebabs …mais ça ne me manque pas.
        Par contre je ne suis pas vegetalienne.
        En tous cas merci pour tes idées de recettes culinaires et cosmétiques ;-D

        à ++

        Alice

      • Ah et j’oubliais: parce que les animaux ont le droit de vivre aussi tout comme nous les humains :-))

        Biz.

  2. Pour moi, c’est très simple : je pratique ce qui est en accord avec mes valeurs profondes et qui nous rend heureux mon entourage et moi. Et me passer de viande ne fait pas partie de cette liste. Ma viande est généralement de bonne qualité, élevée en plein air etc… Je respecte la biodiversité, bref 0 culpabilité ici 😉
    C’est super si ça ne te manque pas, et je sais qu’on peut très bien manger en étant VG, j’en tirerais juste tellement moins de plaisir que ça ne m’intéresse pas du tout…
    Je t’en prie pour les idées, n’hésite pas si tu testes à laisser ton avis!

    • Ben dis donc t’es vachement accroc aux produits carnés alors 😉 ben en fait un plat de légumes peut être grand: de par sa qualité (bio), et la façon dont il est préparé, (la cuisson…), et l’assaisonnement aussi.
      En fait je me suis rendue compte que c’était de la chair animale, ça pourrait être nos corps humains qu’on mange, puisque ce sont des muscles et des graisses.
      De toutes façons, on sera forcés de réduire fortement notre consommation de produits animaux, parce que notre planète nous l’impose. (population augmente), et la viande prend les 3/4 des terres de la planète.

      Bon ça me donne l’eau à la bouche ta pannacotta, je vais la faire ce week end tiens.

      À +++

      Alice

      • Hahaha c’est fou ce que les carnivores doivent se justifier, même ceux à qui ça ne viendrait pas à l’esprit d’imposer les mêmes laïus…
        Non je ne suis pas accro du tout, d’ailleurs je mange peu de viande.
        La seule question que je me pose face à un choix de ce type est : est-ce que ça donnera plus de sens à ma vie? Est-ce que ça me rendra plus heureuse? La réponse ici est 2 fois non : ça me manquerait, et je ne vois pas de raison assez valable pour le faire. Donc la question ne se pose plus 🙂

  3. C’est une prise de conscience qui peut se faire, pour qui s’intéresse au monde qui l’entoure …
    On a tous le droit de vivre.
    Bonne route 🙂

    • Alice, tu ne peux pas utiliser cet argument pour convaincre quelqu’un d’être végétarien (si tant est qu’il y ait un quelconque intérêt à le faire de base)…
      Ton petit rentre avec des poux tu lui laisses? Y a une invasion de fourmis, d’araignées ou de souris chez toi tu cohabites? Tu surprends un moustique, une sangsue ou une tique en train de sucer ton sang ou une guêpe sur le point de te piquer, tu te laisses faire? Un chien enragé qui mord un enfant ne devrait-il pas se faire piquer?
      Et si tant est que tu respectes ces quelques exemples toi-même qui prônes le « Tout le monde a droit à la vie » avec tellement de fougue, c’est super pour toi, au moins tu vis vraiment tes idéaux! Tout comme moi, simplement ce ne sont pas les mêmes, tout comme nos combats respectifs, et différents ne veut pas dire plus ou moins bien, simplement pas les mêmes. Ne confonds pas prise de conscience (rassure-toi, je suis on ne peut plus consciente) et choix engagé stp.

      • Ah ben c’est sûr que si tu prends des arguments extrêmes: les poux, les moustiques…ça ne le fait pas: je ne parlais pas d’eux, mais des animaux « de boucherie ». 😉

      • Pourquoi juste eux? Qu’est ce qui détermine ceux qui ont droit à la vie et ceux qui ne l’ont pas? Ce n’est pas un jugement ni une attaque, j’essaie juste de te montrer que toi aussi tu fais des compromis qui sont ton choix (comme le végétarisme et pas le végétalisme), et ce n’est pas un problème, car moi je m’abstiens de te juger ou de te faire la morale (dans mes idéaux à moi, la tolérance est extrêmement importante…) mais je dois t’avouer que je ne comprends même pas de base l’intérêt de ton premier commentaire sous une simple recette de cuisine, qui si elle ne te convenait pas car pas VG ne demandait pas plus ton attention que ça, encore moins pourquoi tu ressens le besoin de me convaincre et ne supportes pas l’idée que je puisse savoir de quoi tu parles sans pour autant adhérer à tes idées…

      • Les insectes peuvent être nuisibles et on peut les tuer parce qu’on n’a pas le choix. Ce qui ne me semble pas être le cas des animaux de boucherie.

      • Je ne suis pas tout à fait d’accord mais le point de vue reste au moins intelligible.
        Ca ne m’explique toujours pas le pourquoi du plaidoyer en revanche 🙂

      • Bah comme je t’ai dit plus haut, ça fait quelques années que je suis vegetarienne, et parmi les raisons qui m’ont conduites à ça, il y a le fait que je n’aimais pas le steak, certaines pièces de viandes comme le mouton ou l’agneau, niveau goût. Le reste, j’aimais beaucoup: charcuteries, kebabs…
        Les autres raisons qui ont fait que j’ai arrêté tout produit carné progressivement: l’impression que ça sentait l’animal…
        (désolée si je ne m’exprime pas avec les mots justes peut-être, je suis naze de ce week-end éprouvant (malade).
        Je ne suis pas une nazie sinon ;), je ne vais pas critiquer gratuitement les carnivores, non.
        Mais j’essaie d’ouvrir un débat, car c’est une cause qui me tient à coeur, et mon évolution a continué récemment, en me documentant, il y a plein de choses que je ne connaissais pas, sur les élevages et les abattoirs. Et les dernières connaissances en éthologie. (étude du comportement des animaux).
        Voilà un peu mon parcours sur ce sujet.

      • Oui, ne t’en fais pas, n’importe qui qui nous a lues n’a aucun doute sur le fait que tu sois végétarienne. Tu passes juste à côté de ma vraie question.
        Et cette discussion me fatigue au plus haut point, tu ne fais que te répéter comme un disque rayé, sans rien écouter. Ce sera donc ma dernière réponse.
        Ce n’est ni le lieu, ni le moment.
        Un débat est un échange entre 2 personnes qui l’ont choisi. Toi, tu es venue imposer une discussion sur un sujet qui te tient à coeur de façon complètement intrusive sur une recette de cuisine non VG, avec l’idée de convaincre, et bourrée de préjugés.
        Dans un débat, on répond aux autres, pas juste aux questions que l’on veut bien. Dans un débat, on défend ses arguments, et on pose des questions, on affirme pas des choses comme « on ne sait pas forcément ce qu’on mange » (si je sais, et alors?), « c’est une prise de conscience qui peut se faire pour qui s’intéresse au monde qui l’entoure » (celle-ci est condescendante à mourir, sous-entendant qu’un jour quand je m’intéresserai au monde je me « rendrai compte » et changerai d’avis. Figure-toi que je m’intéresse au monde qui m’entoure, que la prise de conscience est déjà faite depuis un bail et oh mon Dieu, je mange toujours de la viande. Et alors?). Et ensuite, forcément, l’assomption qui sort de nulle part que ça doit être parce que la viande, j’y suis complètement accro. Parce que forcément, ça ne peut qu’être ça sinon, je ne peux pas savoir tout ça, aimer la viande avec modération ET quand même ne pas faire comme toi, impossible. Inacceptable!
        Pas une once d’ouverture d’esprit, de tolérance, d’acceptation, l’idée même que je puisse savoir ce que tu sais et ne pas adopter ton régime alimentaire restrictif pour autant a l’air de dépasser l’entendement pour toi. Dommage que tu ne passes pas tout ce temps à te documenter sur de la psycho pour y apprendre que l’autre ne pense pas comme toi, et que c’est normal. Ca t’éviterait d’agresser les gens qui ne t’ont rien demandé inutilement.
        Je trouve assez intéressant que tu te sois aperçue que le monde, la plupart des gens n’en voient que l’équivalent d’un timbre-poste, que tu aies découvert l’équivalent d’une carte postale, et donc estimes que tu as tout compris, tandis que ta carte postale n’est qu’au milieu d’une grande feuille A4, elle-même au milieu d’un arbre aux branches infinies. L’homme est pour le moment au sommet de la chaîne alimentaire, pas parce qu’il est meilleur que les autres animaux, non (prétentieux), juste parce qu’il est chanceux et que l’évolution le lui a permis, et l’élevage d’autres animaux n’est pas uniquement humaine comme caractéristique (les fourmis le font avec les pucerons pour le miellat par exemple) et n’en fait pas un monstre mais un animal comme les autres, en interaction avec les autres, en fonction de son statut dans la chaîne alimentaire. Ca ne te plaît peut-être pas, mais le règne animal (comme le végétal), est fonctionnel.
        Oui, idéalement, s’il ne les faisait pas souffrir au passage, ce serait super, mais c’est bien naïf de croire que c’est possible, c’est passer à côté de la nature animale de l’humain. Un peu comme demander aux poissons d’avoir conscience que le plancton a le droit de vivre aussi… Hormis le fait qu’on ait un cortex qui nous permette de culpabiliser à ce propos et de « débattre » sur un sujet dont nous avons une réelle conscience tellement limitée.
        Avant d’inclure les animaux dans notre référentiel, la plus grande preuve d’évolution de l’homme serait déjà de faire évoluer les mentalités, et ça n’inclut pas à mes yeux de tenter d’imposer son mode de vie aux autres sous prétexte qu’ils ne pensent pas de la même façon (ce qu’il fait déjà très bien à grande échelle dans les guerres de religion, le terrorisme, ou le simple délit de sale gueule).
        C’est aussi marrant que tu aies fait de l’étho et considères les insectes comme des nuisibles. C’est marrant parce que j’en ai fait aussi, et j’y ai trouvé un respect nouveau pour les insectes en particulier, justement. Ca me fait un peu rigoler du coup ton laïus sur « on a tous le droit de vivre » qui ne les concerne pas. Bref, comme tout le monde tu as tes limites et fais des choix en conséquence concernant ton mode de vie, ça ne te donne pas à mes yeux le droit de faire la leçon à des gens qui en ont fait d’autres.
        Ces vaches dont tu ne veux pas manger la chair, tu te rends que le lait qu’on leur prend et que tu consommes parce que quand même tu ne vas pas pousser le truc à être végétalienne, n’est pas moins tâché de leur sang n’est-ce pas? Idem pour les oeufs des poules que tu défends avec ferveur? Tu ne crois quand même pas que l’homme prend beaucoup plus soin d’eux et les traite décemment juste parce que ce n’est pas pour leur viande? Mais comme pour mes questions sur les autres animaux, j’imagine que je suis « trop dans l’extrême et que du coup ça le fait pas »?
        Donc en plus tu pratiques tes idéaux à moitié et viens faire la morale… A une personne qui elle pratique les siens pour de vrai au quotidien puisqu’elle en a fait son métier et le pratique avec chaque personne avec qui elle interagit, et ne fait chier personne à essayer de convaincre qu’elle a « trouvé la lumière » et qu’elle, elle sait ce qu’il faut faire car elle sait à quel point ce serait stupide et prétentieux de sa part.
        Que tu me demandes si je savais que la gélatine était du porc, c’était déjà bizarre en soi, mais étaler ici ton régime alimentaire qui ne regarde que toi est complètement inapproprié. C’est une recette de cuisine! En quoi ça a sa place ici??
        Tu veux en discuter? Y a plein de blogs VG, de groupes FB, de forums à cet effet. Mais je ne vois pas l’intérêt d’harceler des omnivores pour les convaincre. Comme si une végétalienne allait sur des blogs VG et commentait leurs recettes en critiquant les ingrédients choisis (« tu sais que les oeufs ça vient des animaux?? »). C’est agressif, puéril, et inutile.
        Note ici que mon seul but est de te faire comprendre que ce que tu fais ici ne sert à rien, ce qui à mes yeux est une raison bien suffisante pour que tu ne t’acharnes pas. Pour moi, il n’y a pas de régime alimentaire meilleur qu’un autre, chacun fait juste ce qu’il veut, tant que ça le rend heureux et donne du sens à sa vie. Débattre de ça a autant de sens à mes yeux que débattre de la sexualité la plus appropriée, bon sang, mais on s’en fiche comme de sa 1e chemise, on est juste tous différents, être évolué serait bien plus à mon sens d’apprendre à tolérer cette différence et ne pas la juger pour commencer.

      • Je viens de lire le 10ème de ton pavé car pas le courage de tout me taper.
        Tu te méprends sur moi: je ne cherche pas à imposer et là tu es injurieuse d après ce que je viens de lire.
        T’as raison: les humains sont les rois et peuvent écraser les autres espèces.
        Belle conception de la vie.
        Bonne continuation avec tes oeillères.

  4. mais la crème liquide c’est de la crème fleurette non ? o-O ^^

    • Pas tout à fait non, la crème fleurette (ou fleur de lait) est normalement une crème crue, contrairement aux crèmes liquides qui sont généralement pasteurisées ou UHT 😉

      • Ah super ! je ne savais pas.
        C’est vrai que c’est meilleur quand ça.vient du rayon frais ^^.
        J’ai déjà bu du lait cru et c’est autres chose que le lait UHT qui est comme un aliment mort….
        Donc vous n’avez pas de crème fleurette en angleterre….mais pourquoi donc ? o_O
        ^^
        Bonne soirée,
        Marie

      • Les anglais ne sont pas forcément très portés sur la gastronomie, du coup, les supermarchés proposent généralement une seule marque de crème fraîche, version liquide ou épaisse et c’est tout. On peut trouver de la crème fleurette et d’autres « fine products » (difficile à traduire, je dirais « raffinés », parce qu’ici ce sera considéré comme raffiné, presque exotique) dans des supermarchés hauts de gamme, et donc pour un prix assez exorbitants comparés à ceux en France…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s