Danser en petite culotte !

Blog girly à moustaches

Focus : Tensio-actifs et foamer #1 : Nuage de mousse de sucre (Recette de base de mousse nettoyante)

44 Commentaires

J’ai des projets plein la tête ces derniers mois… L’un d’entre eux était celui d’explorer les formules de mousses nettoyantes en foamer. Je suis folle amoureuse de cette mousse Caudalie depuis des années. C’est le seul et unique produit que j’ai trouvé qui puisse nettoyer ma peau mixte et sensible en profondeur mais tout en douceur.

Lorsque j’ai commencé mes recherches approfondies, je me suis aperçue que les formulations n’avaient rien à voir entre elles, sans compter le manque de photos pour avoir une idée du rendu final. Un peu embêtant sachant que j’étais à la recherche d’un fini similaire à mon produit chouchou : dense, douce, toucher propre mais qui ne tiraille pas.

J’ai donc dû mettre ma casquette de scientifique en herbe (une de mes préférées!)  et faire moi-même mes essais. Je le fais depuis des années, mais cette fois-ci, j’ai décidé de vous faire part de mes résultats, et de vous offrir ce que je n’ai pas trouvé moi-même mais qui m’aurait été bien utile : un tutoriel sur les mousses nettoyantes, avec recettes de base incluses, pour laisser place à votre créativité 😉

Ce post sera complété au fur et à mesure de mes recherches et de mes expérimentations. N’hésitez pas à partager vos propres expériences pour le compléter, on est toujours plus efficace à plusieurs cerveaux!

Pour commencer, j’ai pris chacun de mes tensio-actifs et les ai testés un par un, pour avoir une idée de leur effet sur la peau ainsi que le genre de mousse obtenu. J’ai commencé cette série par la Mousse de sucre, car c’est celui qui répondait le mieux à mes critères. Il est très doux, la mousse obtenue est abondante et dense, il laisse la peau douce, non agressée. 

Il ne me restait plus qu’à tester différents dosages de la bête pour avoir une recette de base. Il s’utilise de 3 à 30%. Mes recherches m’ont conduite à conclure que les TA à fort pouvoir moussant n’ont pas besoin d’un pourcentage élevé pour avoir une belle mousse avec un foamer. Le dosage le plus fréquent que j’ai trouvé pour la Mousse de sucre ou la Mousse de babassu était autour de 7%. J’ai donc choisi cette valeur comme premier test. Dans un premier temps, je ne voulais pas tester un pourcentage très élevé car je me doutais que je n’en aurais pas besoin. Il est important de limiter les TA, surtout pour le visage, mon but était donc de trouver le pourcentage minimal nécessaire.

J’ai donc choisi des écarts de 5%, mes expériences m’ayant poussée à conclure qu’il faut au moins 4% de différence entre 2 dosages pour noter une différence entre deux mousses.

Ce qui m’a donc donné 3 mousses que vous pouvez voir ici :

De gauche à droite : 7%, 12% et 17% de Mousse de sucre

De gauche à droite : 7%, 12% et 17% de Mousse de sucre

Formule à 7%

Le résultat que vous pouvez voir m’a demandé bien plus d’appuis sur le foamer pour un volume de mousse similaire aux deux autres. La mousse est assez peu dense, peu riche, retombe vite. On reste sur sa faim après l’utilisation, l’application n’est pas des plus agréables (pour mon référentiel à hauts standards hein!). Ceci dit, la peau reste douce et propre après application, un peu rougie du manque de matière au savonnage.

Formule à 12%

Coup de coeur! La mousse est assez riche, dense, ne retombe pas. L’application est aérienne, un régal, tout en  douceur. La mousse reste généreuse même lors du savonnage. La peau reste douce et propre.

Formule à 17%

La mousse est plus dense, presque lourde, donc est moins aérienne, retombe un peu. L’application est agréable, peut-être un poil un peu riche à mon goût. Et surtout, elle m’a laissé la peau tiraillée, un peu rougie.

Conclusions

Il y a définitivement une différence significative entre les formules à 7 et 12%, et ma préférence va clairement à la formule à 12% qui, sans être aussi détergente, agressive que celle à 17%.

Recette de base de mousse nettoyante
Nuage de mousse de sucre

Ingrédients pour 100g

87.4% soit 87.4g d’eau
12% soit 12g de Mousse de Sucre
0.6% soit 0.6g de Cosgard

Protocole

Désinfectez/stérilisez plan de travail-matériel-contenants-mains. Mélangez les ingrédients doucement, pour ne pas créer de mousse. Transvasez le mélange dans un flacon foamer.

Vous voilà donc avec une recette de base que vous pouvez customiser selon vos envies et besoins.

Mais avant de vous laisser partir, je voulais ajouter quelques petits tips pour formuler vos mousses nettoyantes :

Je recommande vivement une utilisation systématique de glycérine. Cela adoucit considérablement les produits nettoyants. Dosage : 2-5% pour tous les types de peaux hormis les peaux sèches, 5-8% pour les peaux sèches, matures, déshydratées ou sensibles.

Comme dans tout produit, le complexe HHA est nécessaire pour nettoyer votre peau en douceur.

Certains ingrédients cassent la viscosité de la mousse comme les huiles (je déconseille l’usage des HV en général, même les sèches, et même à petits pourcentages, la mousse est toute raplapla), certaines fragrances… Pensez à vérifier les fiches techniques avant de les ajouter!

Si vous tenez à l’ingrédient en question, vous pouvez ajouter des produits qui augmentent la viscosité de la mousse pour contre-balancer cet effet comme : le gel de psyllium, le mucilage de carraghénane, le miel, ou tout autre actif aqueux épais comme le gel d’aloe vera AZ. J’ai découvert chez ma copine Natacha la mousse de miel, qui me fait de l’oeil, car elle me semble idéale pour les peaux sensibles. Limitez cependant ce genre d’ingrédients, le foamer a besoin d’un liquide pour fonctionner, un gel le boucherait. Je suis pour l’instant montée jusqu’à environ 30% de liquide visqueux (TA inclus) sans problème, tout comme ma copine Amélie qui est montée ici jusqu’à 27% de liquides visqueux, et AZ de leur côté qui proposent une recette avec 50% de TA! Donc vous avez de la marge, mais allez-y mollo (d’autant que les TA sont détergents, ce qui ne fait pas du bien à votre peau)  😉

Certains ingrédients ne doivent pas passer le pas de la porte de vos formulations. Pas parce qu’ils portent des baskets (mouhahaha), mais parce qu’ils boucheront le mécanisme. Il s’agit des poudres ou tout autre ingrédient non hydrosoluble, ainsi que les gommes (il est possible cependant d’ajouter un mucilage de gomme en tant que liquide visqueux, cf. plus haut), puisque celles-ci transforment votre préparation en gel…

N’hésitez pas à remplacer l’eau par une infusion, un macérât aqueux, un hydrolat, etc… adapté(e) à vos besoins et vos envies, les seules limites sont celles de votre imagination 😉

Et pour finir, un exemple de formulation pour une peau mixte, sensible et déshydratée en partant de la formule de base :

63.4 % infusion d’aubépine
12% mousse de sucre
6% glycérine
5% urée
3% miel
5% MSM
5% gel d’aloe vera
0.6% Cosgard

Et un lien où vous trouverez de l’inspiration pour prendre soin de votre peau efficacement en fonction de son type et de son état.

N’hésitez pas à partager vos expériences ou poser d’éventuelles questions 😉

Publicités

Auteur : Danser en petite culotte

Hédoniste touche-à-tout, j'ai voulu partager mon amour pour les cosmétiques, la cuisine, la photo, le dessin, la couture... et pour tous les autres menus plaisirs que la vie peut apporter, comme de danser en petite culotte!

44 réflexions sur “Focus : Tensio-actifs et foamer #1 : Nuage de mousse de sucre (Recette de base de mousse nettoyante)

  1. Très intéressant ton article ! Je réalisait avant une mousse nettoyante pour le visage, mais j’ai arrêté car il fallait la rincer juste après. Du coup les actifs que j’insérai dedans n’avaient pas le temps d’agir sur ma peau. Aussi je mettai 6% de mousse de Babassu. Est-ce que la peau doit-être rincée après avec la recette que tu proposes ?

  2. Merci pour ce superbe test qui me donne envie de formuler une petite mousse nettoyante visage 🙂

  3. Merci pour ce super article très détaillé et intéressant, tu as réalisé un formidable travail! Moi qui me lave toujours le visage avec un savon SAF, ça m’a donné envie de tenter l’expérience 🙂

  4. coucou super article, j’ai vraiment bien aimé!
    moi pour faire la mousse à raser de chiri j’utilise la mousse de babassu avec la base moussante douceur (à 30% environ), ma mousse etait bien mais ne tenait pas bien.
    J’ai donc diminué ma base moussante de 10% pour la remplacer par 10% de coco glucoside.
    La mousse est plus abondante et tient bien mieux que ma précédente!
    Du coup pour la prochaine, je pense que j’utiliserais plus de coco glucoside pour peut etre enlever la base moussante et n’utiliser que la mousse de babassu en plus, car j’ai peur que sinon la mousse retombe trop vite!
    Par contre,j’ai du decyl glucoside à la maison, je testerais avec celle ci aussi pourquoi pas!
    En tout car j’ai beaucoup aimé ton article 😉

  5. Merci beaucoup pour cet article, ça donne envie!
    Que conseillerais-tu comme personnalisation pour une peau grasse? J’y mettrais bien du Bactipur, du MSM et un hydrolat de listée citronnée?
    Merci!

    • Bonsoir Marguerite, ces ingrédients sont effet recommandés pour prendre soin d’une peau grasse, comme dans le lien de la fin, je te conseille de les compléter par des agents humectants, hydratants et apaisants : le gras est aussi une manière de la peau de se défendre contre les agressions, il faut donc la soigner mais en douceur 🙂

  6. super article, merci d’ avoir fait ces tests

  7. Merci pour cet article, j’adore les mousses. C’est vraiment intéressant d’autant plus que je voulais tester mais sans jamais vraiment m’être penchée sur le sujet. Je prends note 😉

  8. je ne saurais plus me passer de ma mousse de miel, c’est trop terrible ces trucs !
    Merci pour cet article !
    bisous

  9. Super article, comme d’habitude ! Moi aussi j’utilise la mousse de sucre en foarmer, mais pas du tout de la même manière que toi. J’aimerais éventuellement avoir ton avis 🙂 Déjà, je l’utilise après m’être démaquillé le visage à l’HV, donc c’est pour retirer l’excédent d’HV et de maquillage. Ensuite, je l’intègre à 3% car je ne souhaitais pas rincer. Ainsi, voici ma recette : Eau de rose maison : 79.2%, Glycérine végétale, 5%, Mousse de sucre : 3%, Acide hyaluronique : 0.3%, MSM : 5%, Urée : 5%, Fragrance cerise panacota : 0.5%, Cosgard : 1%. Je te précise que j’ai une peau plutôt sèche. Je pense qu’il manque un peu de miel dans ma recette 🙂 J’envisage d’en ajouter la prochaine fois. Sinon, ma peau tolère bien cette formule, que j’utilise depuis peu dans le cadre d’un protocole de soin (le layering !) avec avant un démaquillage à l’HV et après, sérum + crème ! Je te remercie par avance pour ton/tes conseils mais également pour ton blog qui est vraiment extra (surtout ton article sur les actifs et la peau !)

    • Hello Caroline,
      D’abord merci pour tes gentils mots 🙂
      Ensuite, pour ta formulation (déjà très chouette, bravo!), attention aux TA en leave-on sur les peaux sèches qui sont très fragiles. Regarde sur le long terme comment tu le gères (au moins 10-15 applications, assez rapprochées si possible, idéalement quotidiennes).
      Il te manque 1% il me semble (mais je suis épuisée donc je peux tout à fait le tromper : à vérifier!). Ce que tu y as mis me semble bien et dans les bonnes proportions. En effet j’ajouterais du miel et aussi des relipidants et un peu plus de filmogène : un TA, ça nettoie en enlevant le gras. Or, la couche protectrice contre les agressions extérieures qu’on a sur la peau c’est du gras! Donc à chaque fois que tu la laves, tu abîmes ta peau. Une peau sèche est fragilisée, « nue » (manque de film). Donc si tu « l’attaques » avec du TA, il faut aussi lui donner de quoi se reconstruire : « regraisser » (relipidants) et protéger (recréer le film, ou le renforcer -> filmogènes/antidéshydratants).

  10. Salut Laeticia,

    Visiblement, même fatiguée, tu as une calculatrice dans la tête, il manque bien 1% !

    Déjà, merci pour ta réponse si précise ! J’ai donc quelques petites interrogations 🙂 Quand tu me dis d’ajouter des relipidants et des agents filmogène, il me faut les inclure dans la mousse démaquillante ou dans un produit à part ? Car si j’ajoute du « gras » dans la mousse démaquillante, ça me fera un bi phase (il me semble) ? Sinon, la recette que je t’ai donné, je l’utilise depuis plus de 15 jours et je n’ai pas constaté d’effets néfastes sur ma peau, d’autant que j’ai mis en place tout un protocole de soin (sérum dont l’ingrédient principal est l’aloe vera donc un agent filmogène (je pense) + crème adapté à ma peau plutôt sèche mais pas trop, que j’applique donc après la fameuse mousse). donc l’aspect de ma peau s’est même légèrement amélioré 🙂

    Merci encore pour tous ces bons conseils !

    • J’ai toujours eu un petit faible pour les maths 😉
      Dans une lotion de ce genre, du côté nutritif j’aime beaucoup la poudre de yaourt, le lait d’amande en poudre ou à la rigueur de l’aloé vera (je l’aime moins, il n’apporte pas cette douceur). Pour le côté filmogène, tu as le mucilage de carraghénane ou de psyllium par exemple 😉
      Ne t’en fais pas pour la superposition des produits (il vaut mieux mettre le plus filmogène en dernier dans ta routine, juste pour information -je ne sais pas si c’est le cas ou pas, mais à mes débuts dans le HM je mettais un de mes sérums assez filmogène avant ma crème et ma crème pénétrait moins bien-). Hydrater, protéger et relipider permet juste un plus grand confort d’application, tu t’abimes moins la peau (même si tu te mets une crème après, c’est pas forcément le but ;-))
      Super si tu vois déjà de l’amélioration!!!
      Je t’en prie, tu sais maintenant j’espère que c’est avec plaisir 😉

  11. Personnellement, je n’utilise pas de mousse pour le visage. Mais j’aime cet article pour sa photo que j’adore. Lorsque l’on dit « une photo vaut mille mots », je trouve que ta photo remplie son contrat!!! <Je trouve qu'elle représente bien ce que nous faisons, c-à-dire, des gammes d'essais et de tests!

  12. J’ai eu l’occasion de tester la poudre de yaourt grâce à une des administratrices du groupe « AZ entre nous » (quel groupe 🙂 !) Mais que sur les cheveux pour le moment, ça les a énormément « adoucit », maintenant, il ne me reste plus qu’à m’en servir dans ma prochaine recette de soin visage, mais vu l’article que tu as écrit récemment, je t’avoue que je l’avais déjà prévu, ça fait partie de mes futurs projets !!! Donc tu me conseilles d’appliquer la crème avant le sérum ? Sachant que mon sérum est constitué essentiellement d’aloe vera (que ma peau adore) de gel d’acide hyaluronique et de MHG de tépezcohuite ! Ou alors j’ajoute d’avantage d’agent filmogène dans ma crème ? (Peut pas m’empêcher de me répéter, mais encore « merci !!!)

    • Si c’est un gel sur un gros pourcentage, oui, il vaut peut-être mieux : en fait, un produit filmogène va laisser un film protecteur, donc si tu le mets d’abord, et un autre produit au-dessus, tu risques de ne pas bénéficier pleinement des actifs de la crème qui auront du mal à passer ce film…
      Tu me diras, mais vu ton type de peau, je pense qu’elle va adorer la poudre de yaourt 🙂
      Hehe, je suis contente que tu te plaises dans le groupe! Mon objectif principal était de permettre aux débutantes d’avoir de bonnes bases dès le départ et d’apprendre à dompter la cosmétique HM sans tomber dans les grosses erreurs communes (souvent parce qu’elles sont mal orientées), je crois qu’on atteint de plus en plus cet objectif, je suis vraiment contente 🙂

  13. Oui je me plais beaucoup dans ce groupe, et je crois que tu as atteins ton objectif ! Tu peux en être fière 🙂 C’est très sincère !
    J’ai énormément appris au sein de ce groupe, j’ai toujours été très bien conseillé et ça m’a énormément aidé !!!
    Sinon, j’ai bien suivi ton conseil et je finis donc mon layering par le sérum ! Pour le moment, je ne ressens pas de changement mais je suis tellement focalisée sur des soucis d’acnés / cicatrices (laissées par l’acné) que j’ai du mal à me concentré sur le reste !

  14. Coucou merci pour ton essaie je l ai testé ce matin malheuresement je voulais absolument mettre des huiles essentielles avc le solubol en m inspirant de la recette de az :3,20% de solubol-0,80%de he citron-8%glicerine-5%de babassu-20%eau de citron-0,60%de cosgard-eau…enfin bref jai juste change le babassu par la mousse de sucre et bien entendu ca n as pas marché ensuite jai fait les test eau et mousse de sucre j avais mis 12% et la mousse est raplapla et meme avc le babassu donc j en ai deduit que ct le solubol et mes huiles essentielle qui faisait beuguer (moitie lavande/moitie manuka) le mucillage de carreghane m interesserais et je pensais au miel tant qu a faire,combien a ton avis je dois miser en pourcentage pour avoir une Mousse plus ferme?je suis sensible c est pourquoi je souhaitais choisir la mousse de sucre mais a force de rater jai fait leurrecette me restant peu d ingredients hmousse plus ferme?la j ai fait au babass

    • Hello Brenda! Désolée pour ce délai inhabituel de réponse, le travail a encore été plus prenant que d’habitude 🙂
      La mousse de babassu est de base plus raplapla que la mousse de sucre. Les HE liquéfient assez facilement les prépa en effet. J’ai récemment fait une mousse avec 12% mousse de sucre + 5% de miel qui a une très belle tenue! Pour le mucilage, je n’ai pas encore fait mes tests, mais ici , elle en met 30% avec 3% de decylglucoside (le nom officiel de la mousse de sucre) et regarde sa mousse ❤ si tu mets du miel et une bonne dose de decylglucoside, tu peux partir sur 5-!)% dans un premier temps et augmenter si tu n'es pas satisfaite 🙂

  15. Oh la la je dois avoir les neurones qui surchauffent moi parce que je n’arrive pas a retomber sur mes pates niveau calcul par rapport a ta formule de recette peau mixte cest fou mais jai toujours 4,6g en trop! Ya rien a faire je me retrouve avec une formule ayant 104,6% au total!!! Vu que toi tu es trop forte en calcul peux tu me dire ou je me trompe sil te plait?

    • Lulu, MERCI!
      Cette formulation n’était qu’un exemple (comme précisé dans le texte), et donc j’ai moins bien vérifié mes calculs qu’habituellement (et oui, même après des années et avec des facilités en maths, on n’est jamais à l’abri d’une erreur) et tu es la 1e à remarquer qu’il y a presque 5% de trop!
      Je me souviens même assez clairement d’avoir hésité pour certains ajouts, et j’ai dû tout simplement oublié d’enlever de l’eau après un ajout, donc de tout cœur merci d’avoir signalé cette erreur. 🙂
      Tu peux enlever les 4.6% en trop, je vais modifier l’article en conséquence 🙂
      Désolée de t’avoir induite en erreur!

  16. Oh merci! Ca me fait super plaisir que tu m’aies repondue aussi vite car j’avais trop envie de tester ta recette qui avait l’air terrible avec tous ces actifs bien sympa! Je dois aussi t’avouer que grace a tes articles sur comment formuler et bien j’essaye de prendre confiance en moi et d’oser me lancer un peu dans la formulation/substitution. Et du coup la je me suis dis honnetement que j’etais trop nulle pour oser envisager une seule seconde que oui un jour j’arriverais moi aussi a comprendre une formulation pour oser sortir du sentier battu des recettes toutes faites! Et la paf meme avec une recette toute prete j’arrivais pas a retomber sur mes pates alors que j’avais eu l’impression de comprendre tes conseils sur la substitution bref je me suis vraiment sentie nulle et je me suis dit que je n’avais en faite rien compris du tout au final! Alors t’imagines meme pas comme ton message m’a fait chaud au coeur!!! Je suis vraiment soulagee car ca me redonne un peu confiance en moi! Donc un grand grand merci car grace a toi je me ferai plus confiance a l’avenir (du moins j’essaierais lol!)!!!

    • Un petit secret : il n’y AUCUNE raison que tu n’y arrives si tu es prête à bosser le sujet 🙂 (= il ne faut pas penser que l’on est plus ou moins capable de le faire, juste de décider quel niveau tu veux atteindre et plancher en conséquence :))
      Continue de remettre en question, de te poser des questions, essaie juste de ne pas te laisser paralyser par les doutes (mais sans oublier qu’on en a tous!) 🙂
      Je prépare depuis quelques temps des tuto formulations aussi, pour vous aider un peu plus avec vos 1e prépa rien qu’à vous 😉
      Si tu repères une autre erreur ou même que tu ne comprends pas quelque chose, n’hésite pas 😉

  17. Oh la la t’es vraiment un ange!!! Je te remercie car ca me motive grave! Je ne regrette vraiment pas de m’etre prise la tete avec cette recette car ca m’aura permit de voir que je suis sur la bonne voie et tes encouragements me vont droit au coeur!!! Je suis deja fiere car il y a quelques mois je ne me serais meme pas poser de question avec une recette toute prete et c est deja un grand pas! Cest vrai que ce n’est pas evident d’outre passer ses doutes… car des que je doute ou hesite je suis incapable de finaliser la recette qui finit par n’etre jamais realisee… bref au final tres peu de tambouilles! Et meme si maintenant je passe plus de temps devant une calculatrice plutot que devant une balance cela me permet d’avancer et de ne plus m’arreter uniquement sur des recettes dont je possede la totalite des ingredients (ce qui etait rare)! Et grace a toi j’avance petit a petit et je te remercie pour tout ce savoir que tu nous transmet avec tant de pedagogie et de generosite!
    Merci merci merci!!!

    • Avec plaisir, surtout pour des lecteurs qui peuvent exprimer tant de gratitude, d’autant plus que moi aussi vos retour me motivent +++.
      Tu fais bien d’être rigoureuse, la cosmétique HM est une question de recherche, de compréhension, que de shopping et de formulations mal informées ;-Je passe plus de temps sur mes recherches et à faire des essais qu’à vraiment cosméter. En échange, je sais généralement ce que je vais obtenir comme produits (moins de déception et moins de gâchis), et je sais quels actifs conviennent vraiment à ma peau et mes cheveux… Je ne saurais que te recommander d’être aussi curieuse et rigoureuse! A très vite j’espère!

  18. Bonjour Laetitia,

    Toutes tes recettes pour le visage me tentent beaucoup, car vu ce que tu écris nous avons à peu près le même type de peau.
    J’ai une petite question rinçage pour toi 😉 Ma peau ne supporte pas l’eau du robinet. Du coup, pour rincer cette mousse, que me conseilles-tu ? Eau minérale, hydrolat, ou infusion (aubépine ou Amla / Sidr) ? Est-ce que même dans ce produit de rinçage, tu ajouterais le complexe HHA ?
    Merci d’avance et au plaisir de lire.

    • Coucou Lorna! Ma peau est sensible et prompte à la déshydratation, avec le cocktail HHA, mes produits lavants, même rincés ne tiraillent plus (bon signe car tiraillement = déshydratation), donc oui je le conseillerais même dans un rinçable 🙂

      • Merci pour ta réponse Laetitia 🙂
        Du coup, qu’utilises-tu pour rincer la mousse ? Une infusion à laquelle tu ajoutes le cocktail HHA ?

      • Moi j’utilise de l’eau puisque la mousse est dans la douche. Tu peux utiliser un spray d’eau minérale, un HA, une infusion, c’est toi qui décides 🙂 Et oui, ajouter un peu de glycérine (ou du lactate de sodium, ou du Sodium PCA par exemple) et un ou 2 hydratatnts, ce sera encore plus doux 🙂

  19. OK, merci pour tout 😉

  20. Coucou je suis etonnée de ne pas avoir laissé de commentaire sur cet article!
    bon deja j’aime beaucoup ton test, et avec ta recette en fin de page, j’ai fais quelques modifs par rapport à mes stocks et mon type de peau pour me faire ma mousse nettoyante (normalement je suis plus nettoyant type pate, mais la je sais pas, j’ai envie de tester la mousse, qui ne m’avait pas seduit à l’époque ou j’avais acheté celle de bioderma !)
    je te dirais ce que je pense de la texture apres l’avoir testé ;)!
    en tout cas, merci pour la source d’inspiration 😀

  21. Pingback: Mousse nettoyante visage pour peau mixte | babydoll & co

  22. Pingback: Mousse nettoyante et purifiante fraise fragonia

  23. Pingback: Mousse gourmande Miel et Fleurs d’oranger | Entre Cléo et Amarok

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s