Danser en petite culotte !

Blog girly à moustaches

Fiche : Le pH #1 : Fondamentaux

10 Commentaires

Suite à une demande de Vanessa sur le groupe AZEN, et confirmée par ce post, j’ai décidé de vous parler pH 🙂

Aujourd’hui, on attaque les fondamentaux : Qu’est-ce que le pH? Comment le mesurer? Comment le modifier? Un second post sera dédié au pH de la peau plus précisément, et à comment adapter le pH de nos produits pour en prendre soin au mieux. Enfin, un troisième fera de même pour nos cheveux.

Qu’est-ce que le pH?

Le pH correspond à l’abréviation de Potentiel Hydrogène, c’est un indice d’alcalinité/acidité d’une solution aqueuse. En cosmétique HM, il nous permet donc de vérifier à quel point nos préparations contenant une phase aqueuse (gels, lotions, gels douche, crèmes…) est acide ou basique.

Cette échelle va de 0 (milieu totalement acide) à 14 (milieu totalement basique).
pH acide : 0<pH<7
pH neutre : pH = 7
pH basique : 7<pH<14
NB : Notez ici que les produits dits à pH neutre n’ont en réalité pas un pH de 7 mais sont généralement légèrement acides, vous devriez trouver noté quelque part sur le flacon que cela signifie que le pH est adapté à notre peau (qui est légèrement acide, cf. Post 2 sur le pH).

Pourquoi est-il important?

Ce sera l’objet des posts 2 & 3, mais la peau et les cheveux ont des pH différents selon de nombreux paramètres. On ne peut en aucun cas mettre un produit avec un pH qui dépasse de trop ce pH (dans un sens comme dans l’autre!), sous peine de s’abîmer gravement la peau et les cheveux. C’est pourquoi il est essentiel de mesurer le pH de nos préparations cosmétiques : pour vérifier si le pH n’est pas trop éloigné de cette valeur (sauf pour de bonnes raisons).
Et c’est valable aussi pour les recettes dont on connaît le pH mais à laquelle on change un ingrédient.

Comment le mesurer?

Deux moyens différents :

* un pHmètre : le moyen le plus précis de mesurer le pH. C’est malheureusement assez onéreux. L’appareil se présente sous ce genre de forme. Il suffit de le tremper 20 secondes dans une solution pour avoir son pH à 0.1 près! Vérifiez bien si vous en achetez un s’il contient les solutions qui permettent de l’étalonner (des solutions basique et acide dont on connait le pH pour bien le régler), sinon, il faudra en acheter en plus 🙂

* du papier pH : Il en existe deux formes communes :

Une en bande d’une seule couleur, en rouleau ou pré-découpée.

Une autre en bandes de papier, avec 2, 3 ou 4 petits carrés de couleur.

Pour les deux sortes de papier pH, on trempe le papier dans la préparation, attend un peu, puis on compare (la bande dans le 1er cas, les petits carrés dans le second) à l’échantillonnage de couleurs accompagnées du pH auquel elles correspondent. Si jamais vous devez enlever un peu de produit pour mieux lire (ça m’arrive souvent avec des crèmes un peu épaisses), ne le faites pas avec le doigt. 😉

Je n’ai pour le moment pas de pH-mètre (mais j’y songe de plus en plus en faisant mes recherches pour cette série d’articles!), mais j’ai ces bandes, qui sont relativement efficaces (à 0.5 près).

L’idée ici de trouver quelle couleur se rapproche le plus de la couleur correspondant à un certain pH. Le fait qu’il n’y ait pas qu’une bande permet plus de précision.

Voici à titre indicatif 4 pH testés, de façon à illustrer comment se vérifie le pH avec des bandelettes à 4 carrés :
Les bandes à couleur unique sont évidemment moins précises, puisqu’il n’y a qu’une couleur à comparer.

Celui d’un vinaigre

2014-05-26 16.32.41

pH testé d’un vinaigre blanc

L’idée est de trouver de quelle(s) teinte(s) étalons (celles qui sont données avec vos bandelettes et dont vous connaissez le pH) se rapprochent le plus vos petits carrés. Ici, les carrés semblent se trouver entre 2.5 et 3 de pH, ce qui vous indique que le vinaigre testé à un pH situé entre ses deux valeurs, bien acide.

 Celui d’une de mes crèmes

2014-05-26 16.34.28

pH d’une de mes dernières crèmes

Le carré bleu m’a posé quelques soucis, mais semblait trop bleu pour se rapprocher de pH6 et pas assez vert pour correspondre à 4.5. Les trois autres semblaient plus compris entre 5 et 5.5, il est donc très probable que le pH soit compris entre 5 et 5.5.

 Celui d’un peu d’eau (ici de la Volvic)

2014-05-26 16.33.35

pH testé d’eau Volvic

Les quatres carrés se rapprochent d’un pH de 7, hormis le dernier, moins orangé donc plus proche de 6.5.
Il est donc fort probable qu’il se situe entre 6.5 et 7, mais plus proche de 7 (3 carrés sur 4).

Celui d’une solution de bicarbonate de soude à 1%

2014-05-26 16.43.40

pH d’une solution de bicarbonate à 1%

Les quatre carrés semblent avoir une teinte située entre les pH 8.5 et 9, donc basique.

Une fois que le pH est mesuré, vous savez si vous avez besoin de le modifier ou non.

Comment modifier le pH?

Si nécessaire, il faudra ajouter un modificateur de pH.

Pour une préparation trop acide (le pH est trop bas), il faut ajouter un régulateur au pH basique (donc supérieur à 7 pour ceux du fond qui auraient besoin d’un rappel). A notre disposition :
* du bicarbonate de soude (en poudre ou en solutée comme ici)
* de l’eau de chaux

Pour une préparation trop basique (le pH est trop haut), il faut ajouter un régulateur au pH acide (donc inférieur à 7), nous avons à notre disposition :
* de l’acide lactique
* de l’acide citrique (en cristaux ou en solutée comme ici)
* éventuellement des AHA (mais je trouve que ça fait cher pour juste changer le pH)
* du vinaigre
* du jus de citron (préparations minute uniquement)

Pour chacun, le conseil de base c’est d’y aller doucement! Quelques gouttes pour les liquides, une mini-pincée pour les poudres/cristaux. Si vous avez une balance de précision (si ce n’est pas le cas, je vous le recommande +++), vous pouvez partir sur 0.1% (0.1g/100g) de préparation avant de remesurer votre pH et vérifier s’il est à présent adapté ou s’il faut recommencer la manoeuvre.

Formulation & pH

Certains de nos ingrédients sont naturellement acides ou basiques. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas les utiliser, mais il vaut mieux éviter : d’ajouter plusieurs ingrédients très acides ou très basiques, surtout en grande quantité. Et bien entendu, la vérification du pH est plus qu’essentielle (ça devrait déjà être un passage obligé, mais si pour x raisons vous ne le faites pas, faites une croix sur ces ingrédients, à moins que la quantité soit infime).

Nos ingrédients acides :
* les hydrolats : selon Cosmessence, en inclure 20-25% permet généralement d’obtenir une formule légèrement acide adaptée au pH de notre peau. Alice, dans ses Grimoires bio, nous offre une liste de pH d’une partie de ces derniers.
* la poudre d’alun
* l’aloe vera
* les AHA
* le vinaigre
* la vitamine C (INCI : L-ascorbic acid)
* l’acide salicylique

Nos ingrédients basiques :
* la vitamine C (INCI : Sodium/Magnesium ascorbyl phosphate)
* certains tensioactifs : decyl glucoside, lauryl glucoside, les savons
* l’eau de chaux
* le bicarbonate de soude 

Voilà pour la base!
Pour savoir quel pH devraient avoir vos produits, RDV dans les prochains posts sur le pH : d’abord pour la peau, puis pour les cheveux!

Sources :
http://www.calybeauty.com/
http://www.makingcosmetics.com/
http://swiftcraftymonkey.blogspot.co.uk/
http://fr.wikipedia.org/

Publicités

Auteur : Danser en petite culotte

Hédoniste touche-à-tout, j'ai voulu partager mon amour pour les cosmétiques, la cuisine, la photo, le dessin, la couture... et pour tous les autres menus plaisirs que la vie peut apporter, comme de danser en petite culotte!

10 réflexions sur “Fiche : Le pH #1 : Fondamentaux

  1. hihaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!merki merki merki je suis trés touchée laetitia!merci beaucoup beaucoup!alors la je vais le lire,l imprimer,le mettre dans un dossier!suis trop contente!merci

  2. encore un article à rajouter dans mes classeurs ! merci Laetitia !

  3. Pingback: Comment débuter ? Le matériel |

  4. bonjour,j’ai suivit une formation et franchement j’aurais bien aimé avoir tous ses précieux conseils j’ai lu et j’imprime pour ne plus faire d’érreur,merci à vous

  5. Pingback: cosmetinelle

  6. Pingback: Des Bonnes Pratiques de Fabrication ! – Les Cosmétiques de Lilith

  7. Pingback: Fiche pratique : Les BPF | Le Jardin de Lilith

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s