Danser en petite culotte !

Blog girly à moustaches


20 Commentaires

Focus technique : Spray hydratant – Recette de base

Les sprays hydratants sont à la fois simplissimes et tellement utiles qu’il fallait que j’écrive un article dessus!

En effet, malgré leur simplicité, je rencontre souvent des débutants un peu paniqués face à la multitude de recettes disponibles sur la blogosphère. Et c’est tellement dommage car en réalité, il y a peu de produits aussi simples à faire.

Spray hydratant – Recette de base

Ingrédients

86-97.5% de liquide de base
1-6% d’actif(s) hydratant(s)
0.5-5% d’agent(s) humectant(s)
0-2% de « parfum »
1% de conservateur

Protocole

Nettoyez-stérilisez-désinfectez mains-plan de travail-contenant-matériel. Ajoutez les ingrédients puis mélangez et enflaconnez. C’est tout!

Tips DPC

* Il est possible d’ajouter les ingrédients directement dans le contenant, à condition de finir par le conservateur, qui sinon attaquera le contenant s’il est en plastique.
* Le pH idéal se situera autour de 4.5. Modifiez-le si ce n’est pas le cas!

Comment utiliser cette recette?

Tout dépend de vos besoins : un spray hydratant peut servir tant pour la peau que pour les cheveux.

Nous abîmons et donc déshydratons toute la journée notre peau et nos cheveux : frictions (vêtements, lavage, coiffage), temps (changement de temps, environnement à fort/bas taux d’humidité, intempéries, soleil…), facteurs environnementaux divers (produits cosmétiques, colorations, décolorations, plage,…).
Concrètement, à chaque fois que vous vous grattez, passez la main dans les cheveux, les attachez, les coiffez, les séchez, les lissez, mettez ou enlevez des vêtements, les mouillez ou simplement les laissez en contact avec l’air, vous les abîmez un peu. Evidemment, c’est relatif. Je n’insinue pas que se faire une déco et s’attacher les cheveux sont agressifs avec la même intensité. Juste que même si vous ne les lavez pas, votre peau et vos cheveux ont plein de raison d’être déshydratés. C’est là qu’un spray hydratant peut devenir utile.

À quoi ça sert?

Pour les cheveux :
* maintenir l’hydratation de vos cheveux même sans autre soin
* les réhydrater après un shampooing, un lissage ou séchage au sèche-cheveux (ou avant pour un spray thermo-protecteur par exemple avec des actifs adaptés),
* les démêler s’ils sont coriaces et avec les bons ajouts

Pour la peau :
* en temps que tonique avec les bons ajouts
* avant l’application d’une huile (l’huile n’hydrate pas, et tous les types de peau/cheveux ont besoin d’hydratation)
* après l’avoir nettoyée/gommée/démaquillée

Ca c’est du produit polyvalent!

Si je vous en parle avec ferveur, c’est parce qu’apporter de l’hydratation à ma peau et mes cheveux a été LE déclic qui a vraiment fait une différence pour ma peau, comme pour mes cheveux. Pour la peau, c’est plus passé par ajouter des humectants et hydratants à tous mes produits. Pour les cheveux, par le spray hydratant suite à une discussion avec Caly sur le groupe Facebook AZENCa change vraiment la donne!

Il est adapté à tous les types de peau/cheveux, et nécessaires pour les cheveux : secs, déshydratés, abîmés, crépus, bouclés. Dans le cas de sécheresse importante (comme pour les cheveux crépus ou bouclés), l’application d’un lait ou d’une crème capillaire pourra être couplée ou remplacer le spray, afin de nourrir ET hydrater.

Les pourcentages indiqués dans la recette de base ne sont pas fixes pour coller au maximum de type de peaux/cheveux.

Comment choisir les pourcentages?

Ce sera une question d’expérimentation, comme souvent en cosmétique HM!

Une bonne base serait pour :

* peau/cheveux (sauf secs) non déshydratés : 1-2% d’humectant(s) + 2-3% d’hydratant(s)
* peau/cheveux (sauf secs) déshydratés : 2-3% d’humectant(s) + 3-4% d’hydratant(s)
* peau/cheveux secs peu déshydratés : 3-4% d’humectant(s) + 4-5% d’hydratant(s)
* peau/cheveux secs déshydratés : 4-5% d’humectant(s) + 5-6% d’hydratant(s)

Tips DPC

* Note : je n’ai jamais eu « à faire » à des cheveux crépus en HM, mais je pense que l’on peut aller au-delà de ces pourcentages qui restent indicatifs.
* Si la peau tiraille, elle est déshydratée.
* Idem si les cheveux semblent secs malgré une routine complète adaptée.

Qu’est-ce que je mets dans mon spray?

Là ça devient encore plus créatif, il y a tellement de choses que l’on peut mettre dans un spray hydratant!

La base peut être :
– de l’eau
– une infusion ou un macérât aqueux
– du jus d’aloe vera
– un ou plusieurs hydrolat(s) adapté(s)
– du Stearamidopropyl dimethylamine (Conditioner Emulsifier) fondu au préalable dans de l’eau avec un peu d’acide citrique/lactique (cf fiche technique)

Comme pour vos crèmes, vous pouvez y mettre tous les ingrédients aqueux.

Les agents hydratants sont nombreux, que ce soit pour la peau ou les cheveux, c’est donc en fonction de vos stocks ou de vos envies! Avec mes chouchous : l’urée pour la peau, la provitamine B5 pour les cheveux.

Pour les humectants, le top 3 pour moi :
– glycérine
– sodium PCA (moins visqueux que la glycérine)
– lactate de sodium

Ils sont tous trois très efficaces. Caly préconise également l’érithrytol et le Lubragel que je ne connais pas encore.

Pour le parfum, il n’y a que les extraits aromatiques et certaines fragrances parfois qui sont hydrosolubles.

Puis-je ajouter autre chose à mon spray?

Bien sûr!

Ces ajouts doivent évidemment être hydrosolubles!

Pour des peaux/cheveux secs ou déshydratés (autrement il faut limiter les ajouts filmogènes sous peine d’un effet carton voire d’un spray bouché) :
– de la poudre de yaourt (0.5-1%)
– de la poudre de lait (amande douce, jument, lait de beurre…) (1-3%)
– du mucilage de lin ou de carraghénane (2-10%)
– du gel d’aloe vera (2-10%)
– des protéines (2-5%) : avoine/blé pour les peaux/cheveux secs (qui manquent de film et apprécieront ces grosses molécules), soie pour les autres types
– du lait végétal (avoine, coco…) : je n’ai jamais testé mais limiterais le pourcentage à 10% maximum pour des peau/cheveux très secs/déshydratés : on veut quelque chose de léger pour un spray!
… Et j’en oublie sûrement!

Pour tous types de peau/cheveux :

– du miel (1-2%)
– des actifs démêlants (Honeyquat, Polyquat 7…)
– tous vos actifs pour peau/cheveux chouchous hydrosolubles!

Note : Ici encore, les pourcentages dépendent de votre type de peau/cheveux : plus c’est sec et déshydraté, plus vous pouvez y aller!

Et si je veux quand même ajouter de l’huile? une fragrance? une huile essentielle?

Dans ce cas-là, utilisez un solubilisant (Polysorbate 80, Solubol…) ou un dispersant pour les toutes petites quantités (Polysorbate 20, Disper…). Mélangez les produits huileux avec le dispersant/solubilisant avec les proportions indiquées sur les fiches techniques de vos produits. Ajoutez le mélange au reste des ingrédients aqueux. Limitez le pourcentage, hormis pour les cheveux secs et déshydratés, encore une fois, on cherche à formuler ici un produit qui reste léger.

Tip DPC

* RESTEZ SIMPLE! Un spray à 50 ingrédients ne sera pas meilleur qu’un simple spray avec des ingrédients bien choisis et bien dosés. La cosméto HM ne suit pas la règle de « plus un produit est bourré en actifs, plus il est efficace ». Le spray de la recette ci-dessous est à la fois simplissime et efficace.

Et pour finir cet article, une illustration par l’exemple!

Spray hydratant simplissime pour cheveux mixtes déshydratés

2014-06-05 21.32.00

Ingrédients pour 100g ou 100ml environ

91% soit 91g d’eau minérale
3% soit 3g de Sodium PCA
1% soit 1g de Complexe Hydratation Intense
2% soit 2g de Panthénol
1.5% soit 1.5g d’extrait aromatique de mangue
0.5% soit 0.5g d’extrait aromatique de fruit de la passion
1% soit 1g de Cosgard

Protocole

Nettoyez-stérilisez-désinfectez mains-plan de travail-contenant-matériel. Ajoutez les ingrédients puis mélangez et enflaconnez. Ajustez le pH si nécessaire. C’est tout!

Résultat

L’odeur est super, la douceur sucrée de la mangue couplée avec l’acidulé exotisme du fruit de la passion, j’adore! Evidemment c’est un peu moins présent sur les cheveux mais laisse toujours un voile fruité agréable. Pour le spray en lui-même, comme mes autres sprays, il est très bien absorbé par les cheveux, dont les pointes sont plus douces, et mes jolies boucles légères peuvent se former.
Hier, je l’ai aussi testé sur la peau de mon visage (mixte-normale, sensible, déshydratée ++ par des tests émulsifiants), c’était un chouia collant d’abord, mais ça lui a fait un bien fou!
N’hésitez pas après la piscine, une journée à la mer etc, quand la peau tiraille, 2mn après ma peau était toute douce et ne tiraillait plus du tout 🙂

Tip DPC

* Toute la recette est substituable bien entendu! J’ai choisi de tester 3% d’humectant + 4% d’hydratant et parfumé avec 2% d’extraits aromatiques. 3% de glycérine + 4% d’urée auraient été très bien aussi par exemple 😉
* Le sodium PCA fait un tout aussi bon job que la glycérine, mais avec l’effet visqueux et légèrement collant potentiel moins prononcé! J’en utilise un peu moins que d’habitude ici car le CHI en contient un peu.

Publicités