Danser en petite culotte !

Blog girly à moustaches


17 Commentaires

Shampooing solide au monoi pour cheveux mixtes -Test AZ : Sidr

J’adore les shampooings solides. Mais j’ai dû en tester 6 pour en avoir un qui me convienne assez pour le partager avec vous (moi, perfectionniste? N’importe quoi!). Mes cheveux sont colorés et mixtes (racines légèrement grasses, pointes assez sèches). Comme je vous le disais ici, les poudres ayurvédiques attisaient ma curiosité depuis un moment. Comme toujours, je teste les ingrédients un par un dans une préparation que je connais bien histoire de tester de la façon la plus objective possible.

Aroma-Zone a eu la gentillesse de m’offrir trois de ces poudres, j’ai choisi de tester la poudre de Sidr pour commencer. Voici ses propriétés :

  • Nettoyante, la poudre de Sidr permet de laver les cheveux naturellement. Il est nécessaire d’ajouter de l’eau à plusieurs reprises afin de bien nettoyer en profondeur les cheveux.
  • Cousin du Shikakaï, le Sidr a l’avantage de permettre de ne pas faire dégorger les cheveux ayant été colorés par des mélanges contenant notamment de l’Indigo et du Katam.
  • Il embellit les cheveux.
  • Astringent et purifiant, il aide à soulager les démangeaisons liées aux maladies du cuir chevelu et lutte contre les pellicules.

Embellissante, purifiante, nettoyante, elle était parfaite pour un shampooing!

J’ai utilisé une base de shampooing que je module depuis plusieurs mois, et dont je suis enfin ravie à 100% 🙂 Plus de détails à la fin de l’article!

Shampooing solide au monoi

photo

Les ingrédients (pour 100g)

Phase principale

45% soit 45g de Sodium cocoyl isethionate  (TA doux, mousse, adoucissant, conditionneur)
25% soit 25g de Sodium lauryl sulfoacetate (TA doux, mousse)
7% soit 7g d’eau
5% soit 5g de Poudre de Sidr (nettoyante, embellissante, purifiante, apaisante)
3% soit 3g de Shikakai (nettoyant, fortifiant, conditionneur, stimule la pousse)
3% soit 3g du Complexe Sensorialité de Caly (émollient, texture, pénétration)
2% soit 2g d’Alcool stéarylique (émulsifiant, adoucissant, mousse)
2% soit 2g d’Ester de sucre (émulsifiant, pénétration des actifs)

Phase d’ajouts

5% soit 5g de Glycérine (humectant)
1% soit 1g de Miel de Manuka (adoucissant, hydratant)
2% soit 2g de Fragrance Monoi de Tahiti

Le protocole

Stérilisez/Désinfectez plan de travail-mains-matériel-moule. Préparez la phase d’ajouts (pour pouvoir l’ajouter au plus vite avant de verser dans le moule, la préparation durcit rapidement. Faîtes chauffer la phase principale au bain-marie jusqu’à fonte complète de l’alcool stéarylique (environ 70C). Ajoutez la phase d’ajouts, mélangez bien. Versez dans un moule. Laissez sécher 24 à 36 heures, et voilà 🙂

Le résultat

La mousse est PARFAITE. Epaisse, onctueuse, abondante (mais pas trop non plus). Le shampooing solide est assez dur, car je souhaitais pouvoir laisser le savon à l’air libre sans qu’il ne fonde trop vite (sinon dans une boîte, ils ont tendance à baigner dans un peu d’eau et fondre plus vite que prévu…). Facile à appliquer, il laisse les cheveux peu emmêlés. Et l’odeur… Paradisiaque! Grâce à Miriam d’Elixirs et pigmentiques qui m’en agentiment troqué, j’ai pu enfin trouver une fragrance qui sente le Monoi comme j’aime (proche de l’eau de toilette au Monoi d’Yves Rocher par exemple)! Bref j’en suis RAVIE!

J’ai commencé à utiliser le shikakai il y a environ 2 mois et mes cheveux apprécient (ils sont plus beaux, poussent plus vite), mais depuis que j’utilise du Sidr en plus, mes cheveux sont encore plus beaux, légers, brillants.
J’ai le cuir chevelu un peu sensible, et grâce à la suppression du SCS (irritant donc déconseillé aux cheveux gras et secs) et l’inclusion du Sidr, je peux même m’abstenir de produits apaisants dans mes shampooings!

Note : ce shampooing est a priori à inclure dans une routine avec un après-shampooing et un spray hydratant. A lui seul, il n’est ni assez nourrissant, ni assez hydratant.