Danser en petite culotte !

Blog girly à moustaches


2 Commentaires

Fruity Explosion – Crème visage purifiante & apaisante – Test MCP : L’extrait précieux de tulipier du gabon

Voici la dernière recette du swap de l’été. En plus du spray hydratant effet brillance pour les cheveux et de la crème pour le corps relaxante, j’ai choisi de concocter à ma swappée une crème pour le visage. Elle m’a décrit une peau grasse, acnéique et sensible. Elle aime également les odeurs fruitées, fraîches, en l’honneur de l’été puisque c’était le thème du swap, j’ai choisi des fruits d’été, exotiques.

Ma Cosmeto Perso a eu la gentillesse de m’envoyer un colis plein de chouettes ingrédients à tester. Le nouvel ingrédient que je vais vous présenter est l’Extrait précieux de fleur de tulipier du Gabon, un ingrédient multi-fonctions : selon Ma Cosmeto Perso, il est utilisé dans un grand nombre de pays d’Afrique pour soigner les problèmes de peau. C’est un actif aux vertus apaisantes, anti-bactériennes, hydratantes, anti-oxydants qui apporte aussi de l’éclat à la peau. Il est également très adapté aux soins solaires et après-soleil. J’ai donc prévu de le tester bientôt dans un soin après-solaire.

Fruity explosion 

Swap de l'été

(il s’agit ici du pot de gauche)

Les ingrédients (pour 100g)

Phase huileuse – 14%

2% soit 2g d’huile de buriti (émollient, bonne mine)
3% soit 3g de coco caprylate (émollient, conditionneur, texture)
3% soit 3g de dicaprylyl carbonate (émollient, texture, pénétration)
6% soit 6g d’Olivem 1000 (émulsifiant)

Phase aqueuse – 68.1%

66.1% soit 66.1g d’infusion d’orange à 5% (tonifiante, purifiante, astringente)
2% soit 2g d’ester de sucre (émulsifiant, pénétration des actifs)

Phase d’ajouts – 17.9%

5% soit 5g d’urée (hydratant, pénétration des actifs)
3% soit 3g de gel d’aloe vera (hydratant, nutritif, apaisant, tenseur)
3% soit 3g de calamine (apaisante, matifiante, purifiante)
2% soit 2g de glycérine (humectant)
1% soit 1g d’Extrait précieux de tulipier du Gabon (bonne mine, apaisant, anti-bactérien, hydratant)
1% soit 1g de miel de Manuka (anti-bactérien, adoucissant, hydratant)
0.8% soit 0.8g d’Extrait CO2 de Barbe de Jupiter (anti-bactérien)
0.7% soit 0.7g de fragrance Coco-citronelle
0.3% soit 0.2g de fragrance Mangue-papaye
0.6% soit 0.6g de benzyl alcohol (conservateur)
0.5% soit 0.5g de gomme de xanthane (stabilisation de l’émulsion)

Le protocole

Stérilisez/Désinfectez plan de travail-mains-contenants-matériel. Faîtes chauffer séparément les phases aqueuse et huileuse au bain-marie, jusqu’à 70C. Fouettez jusqu’à refroidissement. Ajoutez la phase 3 (je recommande de faire dissoudre au préalable l’urée dans la glycérine et l’aloe et la xanthane, saupoudrée, en dernier). Remuez pour que la gomme prenne bien. Mettez en pot.

Le résultat 

Une crème assez épaisse mais qui s’étale et pénètre bien. Une délicieuse odeur fruitée, l’été dans un pot de crème 🙂

L’avis de ma swappée

« J’adore la crème pour le visage, elle sent magnifiquement bon, et c’est une bonne base de maquillage! »

Publicités


9 Commentaires

Nuage gorgé de soleil : crème visage / Fée AZ, test #3.1 : Aubépine-Reine des prés

Ma peau est légèrement mixte (grâce à la cosméto HM, elle est quasi normale <3) et sensible.

J’ai depuis quelques temps une routine toute simple, grâce à elle, ma peau me ravit : teint légèrement hâlé, plus de points noirs, plus d’imperfections, peu de rougeurs, un vrai bonheur!

Pour le visage, c’est très simple :

– une fois par semaine, j’utilise ce gommage tout doux, puis j’applique un masque de ce type.
– occasionnellement, j’applique un sérum purifiant et unifiant plein d’actifs pour que ma peau sensible le supporte (recette à venir).
– tous les jours, je me lave le visage à l’aide d’une lingette microfibre qui nettoie en profondeur mais en douceur, et avec cette mousse (je planche sur une version HM, mais j’ai du mal à le laisser tomber tellement ma peau l’adore). Puis, j’applique cette crème que j’aime beaucoup.

Nuage gorgé de soleil

photo (6)

Les ingrédients (pour 100g)

Phase huileuse – 18%

2% soit 2g d’HV buriti (illuminatrice)
3% soit 3g d’HV jojoba (sébo-régulatrice)
6% soit 6g du Complexe sensorialité de Caly (texture, étalement, pénétration)
4% soit 4g d’Emulsan
3% soit 3g d’Olivem

Phase aqueuse – 53.5%

53.5% soit 53.5g d’infusion d’aubépine et reine des prés à 1% (tonique, apaisante, raffermissante, anti-rougeurs)

Phase 3 – 28.5%

5% soit 5g de gel d’aloe vera (tellement de propriétés…)
5% soit 5g d’EHG de Petit Houx (tonique, bonne mine, anti-rougeurs)
4% soit 4g de mucilage de carraghénane (anti-déshydratant)
4% soit 4g d’urée (hydratante)
1% soit 1g de miel de Manuka (tellement de propriétés…)
2% soit 2g de sève de bambou (matifiante)
2% soit 2g de glycérine (humectant)
1.7% soit 1.7g d’extrait CO2 de carottes (teint hâlé progressif)
1% soit 1g d’allantoïne (apaisante)
1% soit 1g d’EA pêche
1% soit 1g d’EA melon
0.8% soit 0.8g d’extrait CO2 de Barbe de Jupiter (anti-imperfections)
0.6% soit 0.6g de Cosgard (anti-bactérien)
0.2% soit 0.2g de vitamine E (anti-rancissement, antioxydant)
0.2% soit 0.2g de gomme de xanthane (stabilisateur d’émulsion)

Protocole

Désinfectez/stérilisez (selon les matériaux) votre plan de travail, vos ustensiles, et vos contenants.

Chauffez au bain-marie les phases huileuse et aqueuse séparément jusqu’à 70C.

Versez la phase aqueuse dans la phase huileuse, fouettez jusqu’à refroidissement.

Ajoutez les ingrédients de la phase 3.

Résultat

La crème prendra sa texture définitive 24 à 48h après refroidissement.

Une odeur à tomber (le duo pêche-melon est bien connu et approuvé par mes copines de Cosmétons libres), une texture bien épaisse, onctueuse et fondante qui pénètre bien et laisse la peau toute douce. Au fil des applications, la peau est purifiée, apaisée, et naturellement hâlée. Bref, ma peau l’a définitivement adoptée 🙂


2 Commentaires

Crème visage anti-pores dilatés / Fée AZ, test #2 : la reine des prés

L’homme de la maison a la peau mixte à grasse, un brin sensible, avec des imperfections. En tant que fan #1 de mes prépa maison, il a toujours droit à des produits personnalisés.

Le cahier des charges : une texture épaisse mais pénétrante, moins d’imperfections, un teint plus unifié. Il adore cette crème, et elle semble très efficace, donc je partage 🙂

J’ai eu l’occasion de tester ici la reine de prés en infusion, donc j’ai mis au point une formule assez simple, afin de la mettre en valeur.

Ses propriétés :

Propriétés

  • Tonique et astringente, elle resserre les tissus cutanés pour une peau raffermie.
  • Anti-œdémateuse et diurétique, elle facilite l’élimination de l’eau et est utile pour des soins minceur mais aussi pour atténuer les hématomes.
  • Elle possède une activité anti-coagulante et cicatrisante.

Indications

  • Peaux matures, peaux relâchées
  • Peaux grasses, pores dilatés
  • Œdèmes, hématomes, coups et bosses
  • Plaies, coupures
  • Cellulite, rétention d’eau

(Source AZ)

J’ai d’abord effectué une infusion de reine des prés en suivant les conseils de la fiche technique, avec 1g de plante pour 100g/ml d’eau (après avoir désinfecté le plan de travail et stérilisé le contenant et le matériel).

La recette

Crème visage anti-pores dilatés

creme visage reine des prés

Phase huileuse 17,5%

10% soit 10g d’huile de jojoba (sébo-régulatrice)
5% soit 5g de Coco caprylate
2,5% soit 2,5g d’émulsifiant VE

Phase aqueuse 75,7%

60,7% soit 60,7g d’infusion de reine des prés
5% soit 5g de gel d’aloe vera
10% soit 10g d’émulsifiant MF

Phase 3 6,8%

3% soit 3g de calamine (matifiant, anti-bactérien, apaisant)
2% soit 2g de panthénol (hydratant, apaisant)
1% soit 1g de fragrance Moorea
0,6% soit 0,6g de Cosgard
0,2% soit 0,2g de vitamine E

Désinfectez/stérilisez soigneusement le plan de travail, le matériel et le contenant.

Pesez soigneusement vos ingrédients et chauffez séparément jusqu’à 70C les 2 premières phases.
Ajoutez la calamine à la phase aqueuse pour une meilleure dispersion, mélangez bien.
Versez ce mélange dans la phase huileuse.
Fouettez jusqu’à refroidissement. Ajoutez les ingrédients de la phase 3. Mélangez bien.

Testez le pH de votre préparation. Une crème visage doit avoir un pH entre 5,5 et 7, et un pH adapté à votre peau est recommandé. La peau grasse ayant un pH supérieur à 6,5, le pH obtenu de 6,5 semble optimal, je ne l’ai donc pas modifié.

La texture obtenu juste après refroidissement était un peu liquide par rapport au cahier des charges, mais la texture finale est assez épaisse, onctueuse et pénètre bien. Après une bonne semaine de test et une application quotidienne, le « sujet » est vraiment ravi. Non seulement, il trouve la crème très confortable à l’emploi, mais en plus, sa peau se régule en douceur : moins de points noirs, de boutons, un grain de peau plus régulier. Sans compter l’odeur paradisiaque de la fragrance qui est sa préférée 😉

Un nouveau test assez concluant, avec un antibactérien adapté, l’effet anti-pores dilatés est bien visible (chez lui comme chez moi, même plus chez moi encore, je ne suis cependant pas assez satisfaite de la texture de ma crème de jour pour la publier -moi, perfectionniste? n’importe quoi-, affaire à suivre!).

Vous souhaitez refaire la recette en la modifiant légèrement? Vous trouverez un tutoriel ici.