Danser en petite culotte !

Blog girly à moustaches


27 Commentaires

Crème de douche exfoliante et relaxante – Test MyCosmetik : poudre de noyaux d’olive et HE

J’ai toujours adoré les gommages. Mais pas toujours facile de trouver une texture vraiment agréable, d’autant plus que j’ai la peau sensible (mais normale), ils sont souvent soit trop agressants et je ressors en mode écrevisse qui se jette sur sa crème corps qui tiraille (bonjour le moment de détente) soit ils sont trop gras (rien que de l’écrire j’en ai de petits frissons d’horreur).

Ma swappée m’avait convaincue de tenter la version HM en m’en envoyant un très chouette.
Je voulais quelque chose d’assez élaboré, similaire à un gommage que j’avais adoré, dont je ne connais plus le nom, mais ai l’exact souvenir de la texture dans la tête. Un gommage efficace mais pas bourrin, doux, légèrement gras, assez pour protéger et s’abstenir de nourrir après. Il moussait légèrement, mais semblait se transformer en lait au rinçage. Et évidemment, il sentait bon.

Je pensais que mon 1er essai allait être un premier essai, comme toujours, mais je suis vraiment ravie de cette version alors je la partage 🙂

Je suis partie sur une recette de Caly qui m’intriguait depuis un moment. Je l’ai modifiée pour obtenir la texture que je voulais. Je la voulais non grasse (d’où l’ajout de coco silicone à la place d’un peu de coco, et en plus (pour ne pas trop modifier la texture de base, très chouette). Pour le côté relaxant, j’y ai ajouté ma synergie d’agrumes, ce qui allait forcément beaucoup liquéfier la préparation, donc j’y ai ajouté un peu de gomme aussi. Pour que ça mousse légèrement malgré l’énorme apport en gras, j’ai ajouté du SLSA.

Et bien sûr, l’exfoliant, élément-clé d’un gommage!
J’ai choisi la poudre de noyaux d’olive, un exfoliant très efficace (7/10 de puissance exfoliante), mais pas trop non plus pour ne pas malmener ma peau sensible. L’apport en gras très important ainsi que l’allantoine aide également à rendre le gommage efficace, sans être trop décapant. Parfait pour les peaux sensibles et sèches!

Crème de douche exfoliante et relaxante coco-agrumes

Textuuuuure <3

Textuuuuure ❤

 

Ingrédients pour 300g

Phase A – 87%

31.75% soit 95.25g d’eau minérale (excipient)
20% soit 60g d’huile de coco (émollient)
15% soit 45g de Base Melt and pour au lait de chèvre (lavant)
10% soit 30g de Coco silicone (émollient silicone-like)
5% soit 15g de SLSA (lavant)
5% soit 15g de glycérine végétale (humectant, anti-déshydratant)
0.25% soit 0.75g de gomme de xanthane (gélifiant)

Phase B – 13%

6% soit 18g de poudre de noyaux d’olive (exfoliant)
4% soit 12g d’allantoine (apaisant)
2% soit 6g de synergie d’agrumes (relaxante, drainante, astringente, tonique)
1% soit 3g de Cosgard (conservateur)

Protocole

Nettoyez-stérilisez-désinfectez mains-matériel-contenant-plan de travail.
A la main : Ajoutez la phase A (hors gomme) au bain-marie jusqu’à fonte totale des ingrédients. Lorsque votre mélange est homogène, ajoutez en pluie fine la gomme. Fouettez bien jusqu’à refroidissement total. Ajoutez les ingrédients de la phase B. Enflaconnez!
Naturalis : Clipsez le mélangeur. Ajoutez les ingrédients de la phase A. Faites un à deux cycles à chaud (le mélange doit être homogène). Laissez refroidir (par précaution j’ai ajouté après quelques minutes à capot ouvert un cycle à froid). Lancez un cycle froid en ajoutant les ingrédients de la phase B. J’ai dû utiliser la spatule pour une homogénéité impeccable. Enflaconnez!
Le résultat peut paraître un peu liquide mais prendra sa forme définitive en 24-48h. J’aurais adoré l’avoir en tube souple comme le gommage de base car je trouve ça plus pratique. Oh! En cherchant avec l’exfoliant pour quand même essayé de trouver le vrai, je suis tombée sur le produit original! Je suis à la recherche de ce genre de tube vide si jamais (mais bien comme ici, pas brillant pour que ça ne glisse pas dans les mains mouillées) 😉

Résutats

Y a pas à dire j’ADORE! D’où les 300g d’ailleurs, c’est très simple : j’étais partie sur 100g, ai fait un gommage, et préparé directement 200g supplémentaires (en ajustant la gomme que j’avais dû ajouter après pour le 1er)!
Evidemment vous pouvez en faire moins, juste avec quelques calculs (ou pas si vous en faîtes 100g d’ailleurs).
Dans le pot, un régal d’odeur entre la synergie et la coco, sur la peau et au rinçage, il n’y a que la synergie qui sente chez moi.
À l’utilisation c’est tout doux tout en étant désincrustant, en frottant, ça mousse très légèrement, avant de se transformer en lait au rinçage. J’ai massé doucement mais assez longtemps pour bien bénéficier de ses propriétés relaxantes et cutanées.
J’ai la peau du corps normale, mais déshydratée, surtout les jambes. C’est donc un peu trop nourrissant pour moi, mais ce sera parfait pour les peaux sèches et sensibles (je n’étais pas plus rouge que si j’avais pris ma douche quotidienne!). J’ai relavé une partie de mon corps, déjà ma peau tiraillait moins au lavage.
L’effet relaxant de la mandarine rouge que j’utilise depuis 2 ans était décuplé par la synergie, un délice!
Au séchage, y a pas à dire, la synergie est efficace! Couplée au gommage, les effets toniques, astringents, légèrement rafermissants donnent une peau veloutée, toute douce, affinée. Sur moi, ça a vraiment eu un effet du tonnerre! Je suis conquise ❤


25 Commentaires

Nuage frais ayurvédique – Mousse nettoyante visage – Test AZ : Amla/Sidr

Quoi de mieux qu’une mousse pour se nettoyer le visage? C’est doux, frais, je crois que je me réveille réellement au moment où je me lave le visage. D’où l’importance du produit avec lequel je me nettoie le visage! J’ai partagé avec vous il y a quelques temps une infusion ayurvédique aux multiples propriétés, parfaite pour les peaux sensibles à imperfections, histoire de convenir à l’ensemble du foyer DPC. J’ai également partagé avec vous encore plus récemment une recette de base, celle du Nuage de mousse de sucre. Je suis partie de cette formule pour formuler une recette simple aux effets proches de celle de ma mousse favorite du commerce. Bien trop chère quand on sait cosméter, et bien inaccessible depuis que je ne vis plus en France (chez les DPC, on l’aime tellement qu’à chaque voyage outre-Manche, on revient avec 6 bouteilles dans nos bagages!)…

Nuage frais ayurvédique

Nuage frais ayurvédiqueIngrédients pour 150g

67% soit 100.5g d’Infusion Amla/Sidr (tonique, nettoyante, astringente, purifiante, anti-âge, apaisante)
12% soit 18g de decyl glucoside (tensioactif moussant doux)
5% soit 7.5g de gel d’aloe vera (purifiant, apaisant, nutritif)
5% soit 7.5g de miel de Manuka (purifiant, apaisant, viscosant)
5% soit 7.5g de glycérine végétale (humectant)
5% soit 7.5g d’urée (hydratant)
1% soit 1.5g de Cosgard (conservateur)

Protocole

Nettoyez-stérilisez-désinfectez plan de travail-matériel-contenant-mains. Comme l’urée se dissout parfois mal, je commence par la peser d’abord, et ajoute chaque ingrédient par dessus en mélangeant bien. De cette façon, elle se dissout sans problème chez moi. Vérifiez le pH (le decyl glucoside est assez basique), l’idéal serait un pH assez acide (5.5-6). Personnellement, je l’ai atteint avec cette formule sans le modifier.

Résultats

Alors d’abord, attendez-vous à un produit pas très glamour. La couleur verte de l’infusion n’aide pas ^^ Ensuite, j’ai tout de suite testé la mousse et ai été d’abord un peu déçue, un aperçu ici des deux :

20131104-053053.jpg

En revanche, dès le lendemain, la mousse obtenue est celle dont la photo est au début de l’article. Vous imaginez bien que je n’aurais pas partagé une mousse avec ce résultat ^^ Fraîche, très douce, épaisse mais pas trop. Quant aux effets, on est tombés amoureux de la formule. On en a déjà utilisé 450ml… Elle laisse la peau toute douce, ma peau sensible ne tiraille même

pas, et les imperfections de M. DPC ont détesté :p

En bref, plus que testée et approuvée!


2 Commentaires

Fruity Explosion – Crème visage purifiante & apaisante – Test MCP : L’extrait précieux de tulipier du gabon

Voici la dernière recette du swap de l’été. En plus du spray hydratant effet brillance pour les cheveux et de la crème pour le corps relaxante, j’ai choisi de concocter à ma swappée une crème pour le visage. Elle m’a décrit une peau grasse, acnéique et sensible. Elle aime également les odeurs fruitées, fraîches, en l’honneur de l’été puisque c’était le thème du swap, j’ai choisi des fruits d’été, exotiques.

Ma Cosmeto Perso a eu la gentillesse de m’envoyer un colis plein de chouettes ingrédients à tester. Le nouvel ingrédient que je vais vous présenter est l’Extrait précieux de fleur de tulipier du Gabon, un ingrédient multi-fonctions : selon Ma Cosmeto Perso, il est utilisé dans un grand nombre de pays d’Afrique pour soigner les problèmes de peau. C’est un actif aux vertus apaisantes, anti-bactériennes, hydratantes, anti-oxydants qui apporte aussi de l’éclat à la peau. Il est également très adapté aux soins solaires et après-soleil. J’ai donc prévu de le tester bientôt dans un soin après-solaire.

Fruity explosion 

Swap de l'été

(il s’agit ici du pot de gauche)

Les ingrédients (pour 100g)

Phase huileuse – 14%

2% soit 2g d’huile de buriti (émollient, bonne mine)
3% soit 3g de coco caprylate (émollient, conditionneur, texture)
3% soit 3g de dicaprylyl carbonate (émollient, texture, pénétration)
6% soit 6g d’Olivem 1000 (émulsifiant)

Phase aqueuse – 68.1%

66.1% soit 66.1g d’infusion d’orange à 5% (tonifiante, purifiante, astringente)
2% soit 2g d’ester de sucre (émulsifiant, pénétration des actifs)

Phase d’ajouts – 17.9%

5% soit 5g d’urée (hydratant, pénétration des actifs)
3% soit 3g de gel d’aloe vera (hydratant, nutritif, apaisant, tenseur)
3% soit 3g de calamine (apaisante, matifiante, purifiante)
2% soit 2g de glycérine (humectant)
1% soit 1g d’Extrait précieux de tulipier du Gabon (bonne mine, apaisant, anti-bactérien, hydratant)
1% soit 1g de miel de Manuka (anti-bactérien, adoucissant, hydratant)
0.8% soit 0.8g d’Extrait CO2 de Barbe de Jupiter (anti-bactérien)
0.7% soit 0.7g de fragrance Coco-citronelle
0.3% soit 0.2g de fragrance Mangue-papaye
0.6% soit 0.6g de benzyl alcohol (conservateur)
0.5% soit 0.5g de gomme de xanthane (stabilisation de l’émulsion)

Le protocole

Stérilisez/Désinfectez plan de travail-mains-contenants-matériel. Faîtes chauffer séparément les phases aqueuse et huileuse au bain-marie, jusqu’à 70C. Fouettez jusqu’à refroidissement. Ajoutez la phase 3 (je recommande de faire dissoudre au préalable l’urée dans la glycérine et l’aloe et la xanthane, saupoudrée, en dernier). Remuez pour que la gomme prenne bien. Mettez en pot.

Le résultat 

Une crème assez épaisse mais qui s’étale et pénètre bien. Une délicieuse odeur fruitée, l’été dans un pot de crème 🙂

L’avis de ma swappée

« J’adore la crème pour le visage, elle sent magnifiquement bon, et c’est une bonne base de maquillage! »


Poster un commentaire

Fresh, soft & relaxed – Crème corps fraîche et relaxante! – Testeuse MCP #1 : hydrolat de menthe poivrée & poudre de yaourt – Swap de l’été #1.2

Comme je vous le disais il y a un moment, j’ai participé à mon premier swap. Valène adore se faire des gommages et nourrit sa peau avec de l’huile. Le beurre de karité est l’un de ses ingrédients chouchou. Elle aime les odeurs fraîches, pétillantes, fruitées. J’ai eu envie de lui faire découvrir les bienfaits de l’émulsion pour la peau, tout en respectant ses goûts et besoins. 

J’ai pu tester à cette occasion deux ingrédients du très bon fournisseur Ma Cosmeto Perso. Je commande chez eux depuis des années et ai toujours été contente. Les produits sont de très bonne qualité, les contenances pratiques et j’y trouve des produits que je ne trouve pas ailleurs.

L’hydrolat de menthe poivrée a une odeur douce et fraîche, que j’ai trouvée très agréable. Rafraichissant et stimulant, il est également purifiant et apaisant. Il est adapté à toutes les peaux. Ma Cosmeto Perso recommande les utilisations suivantes : Il est idéal dans la préparation de soins cosmétiques pour les peaux et les cheveux fatigués, les soins après-rasage, après-soleil, le soin des pieds et des jambes lourdes, dans les préparations pour le soin de la bouche (dentifrices, solutions de rinçage…).

J’ai eu un gros coup de coeur pour la poudre de yaourt. Je n’ai rien publié hormis ce masque en contenant mais cela fait deux mois qu’elle fait partie de mes ingrédients chouchou. Vous la verrez donc de plus en plus souvent 🙂 Ma peau l’adore, elle la nourrit tout en lui apportant beaucoup de douceur. Elle a aussi des propriétés épaississantes, ce qui pour moi qui utilise peu de corps gras, est un gros plus. 

Fresh, soft & relaxed

Swap de l'été

Les ingrédients (pour 100g)

Phase huileuse – 13%

3% soit 3g de beurre de karité (émollient)
3% soit 3g de coco caprylate (émollient, texture, conditionneur)
3% soit 3g de dicaprylyl carbonate (émollient, texture, pénétration des actifs)
4% soit 4g d’Olivem 1000 (émulsifiant)

Phase aqueuse – 74.7%

42.7% soit 42g d’eau minérale
30% soit 30g d’hydrolat de menthe poivrée (rafraîchissante, purifiante, tonique, apaisante, odeur)
2% soit 2g d’ester de sucre (émulsifiant)

Ajouts – 12.3%

4% soit 4g d’urée (hydratant, pénétration des actifs)
2% soit 2g de Complexe hydratation intense (hydratant)
2% soit 2g de glycérine (humectant)
1% soit 1g de miel de Manuka (anti-bactérien, purifiant, adoucissant)
1% soit 1g de poudre de yaourt (nourrissant, apaisant, hydratant, anti-âge)
1% soit 1g d’huile essentielle de mandarine rouge (relaxante, odeur)
0.6% soit 0.6g d’alcool benzylique – Cosgard (conservateur)
0.5% soit 0.5g de gomme de xanthane (stabilisation de l’émulsion)
0.2% soit 0.2g de vitamine E (anti-oxydant, anti-rancissement)

Le protocole

Stérilisez/Désinfectez plan de travail-matériel-contenants-mains.
Chauffez au bain-marie séparément les phases aqueuse et huileuse jusqu’à 65C (température à laquelle les ingrédients plus fragiles, tels que les hydrolats, ne perdent pas leur propriétés selon les recommandations AZ). Versez la phase aqueuse dans la phase huileuse. Fouettez jusqu’à refroidissement de l’émulsion. Ajoutez les ingrédients de la phase 3. Fouettez jusqu’à obtenir une préparation homogène.

Le résultat

Une texture épaisse qui pénètre rapidement, s’étale bien et ne laisse pas de sensation grasse. J’adore l’odeur que je mets beaucoup dans mes derniers soins corps, mêlée au massage, c’est un vrai instant de relaxation. Attention, à appliquer le soir, l’HE de mandarine, comme toutes les HE d’agrumes, étant photosensibilisante.

Feedback de ma swappée

 » J’adore la crème pour le corps, sa texture est légère et très agréable, elle ne laisse pas de gras sur la peau. « 

 


9 Commentaires

Nuage gorgé de soleil : crème visage / Fée AZ, test #3.1 : Aubépine-Reine des prés

Ma peau est légèrement mixte (grâce à la cosméto HM, elle est quasi normale <3) et sensible.

J’ai depuis quelques temps une routine toute simple, grâce à elle, ma peau me ravit : teint légèrement hâlé, plus de points noirs, plus d’imperfections, peu de rougeurs, un vrai bonheur!

Pour le visage, c’est très simple :

– une fois par semaine, j’utilise ce gommage tout doux, puis j’applique un masque de ce type.
– occasionnellement, j’applique un sérum purifiant et unifiant plein d’actifs pour que ma peau sensible le supporte (recette à venir).
– tous les jours, je me lave le visage à l’aide d’une lingette microfibre qui nettoie en profondeur mais en douceur, et avec cette mousse (je planche sur une version HM, mais j’ai du mal à le laisser tomber tellement ma peau l’adore). Puis, j’applique cette crème que j’aime beaucoup.

Nuage gorgé de soleil

photo (6)

Les ingrédients (pour 100g)

Phase huileuse – 18%

2% soit 2g d’HV buriti (illuminatrice)
3% soit 3g d’HV jojoba (sébo-régulatrice)
6% soit 6g du Complexe sensorialité de Caly (texture, étalement, pénétration)
4% soit 4g d’Emulsan
3% soit 3g d’Olivem

Phase aqueuse – 53.5%

53.5% soit 53.5g d’infusion d’aubépine et reine des prés à 1% (tonique, apaisante, raffermissante, anti-rougeurs)

Phase 3 – 28.5%

5% soit 5g de gel d’aloe vera (tellement de propriétés…)
5% soit 5g d’EHG de Petit Houx (tonique, bonne mine, anti-rougeurs)
4% soit 4g de mucilage de carraghénane (anti-déshydratant)
4% soit 4g d’urée (hydratante)
1% soit 1g de miel de Manuka (tellement de propriétés…)
2% soit 2g de sève de bambou (matifiante)
2% soit 2g de glycérine (humectant)
1.7% soit 1.7g d’extrait CO2 de carottes (teint hâlé progressif)
1% soit 1g d’allantoïne (apaisante)
1% soit 1g d’EA pêche
1% soit 1g d’EA melon
0.8% soit 0.8g d’extrait CO2 de Barbe de Jupiter (anti-imperfections)
0.6% soit 0.6g de Cosgard (anti-bactérien)
0.2% soit 0.2g de vitamine E (anti-rancissement, antioxydant)
0.2% soit 0.2g de gomme de xanthane (stabilisateur d’émulsion)

Protocole

Désinfectez/stérilisez (selon les matériaux) votre plan de travail, vos ustensiles, et vos contenants.

Chauffez au bain-marie les phases huileuse et aqueuse séparément jusqu’à 70C.

Versez la phase aqueuse dans la phase huileuse, fouettez jusqu’à refroidissement.

Ajoutez les ingrédients de la phase 3.

Résultat

La crème prendra sa texture définitive 24 à 48h après refroidissement.

Une odeur à tomber (le duo pêche-melon est bien connu et approuvé par mes copines de Cosmétons libres), une texture bien épaisse, onctueuse et fondante qui pénètre bien et laisse la peau toute douce. Au fil des applications, la peau est purifiée, apaisée, et naturellement hâlée. Bref, ma peau l’a définitivement adoptée 🙂


6 Commentaires

Lait gommant visage / Fée AZ, test #1 : Aubépine

Celles qui sont membres du groupe Facebook Aroma-Zone entre nous (où vous trouverez plein d’informations et de membres adorables prêts à vous aider si vous débutez) savent que mon dimanche a été riche en créations cosmétiques maison, voici l’une des  recettes.

J’ai la joie de faire partie des Fées AZ, et à ce titre, ai eu l’occasion de tester leurs nouvelles plantes séchées.

Ma peau n’est pas trop mal depuis que j’ai commencé la cosmétique home-made il y a quelques années, mais en ce moment, entre le stress, la fatigue, le clubbing et la pollution (et le manque de temps donc des produits du commerce), elle n’était pas vraiment au top. J’ai donc patiemment attendu d’avoir quelques ingrédients essentiels pour me refaire un programme pour en prendre soin.

Pour démarrer donc, un chouette et simplissime lait gommant. J’ai la peau très sensible et généralement les gommages m’irritent beaucoup, j’avais donc bien envie de tester l’aubépine dont voici la description des multiples vertus :

Propriétés

  • Tonique, elle améliore la circulation sanguine et la microcirculation.
  • Apaisante, elle soulage les irritations de la peau.
  • Antioxydante, astringente et raffermissante, elle aide à prévenir le vieillissement cutané et à préserver le collagène afin de prévenir le relâchement des tissus.

Indications

  • Peaux matures, sensibles et irritées
  • Peaux mixtes et grasses
  • Rougeurs, couperose, irritations
  • Zones de relâchement cutané : contour du visage, buste, dessous de bras

(Source AZ)

J’ai choisi le couple MF/VE, que j’affectionne tout particulièrement parce qu’on peut plus ou moins tout faire avec.
Comme l’homme de la maison a la peau mixte à grasse et moi la peau légèrement mixte, j’ai ajouté de la sève de bambou.
J’ai ajouté un peu de tensioactif pour faciliter le rinçage.
Je suis restée sur une recette simple, avec des ingrédients que je connais déjà, pour bien pouvoir juger les effets de l’aubépine.

La recette (pour 100g de préparation)

Lait gommant pour peau sensible mixte/grasse

lait gommant

Phase huileuse 15%
10% soit 10g d’HV jojoba (séborégulatrice, convient donc à toutes les peaux)
5% soit 5g d’émulsifiant

Phase aqueuse 74,2%
68,2% soit 68,2g d’infusion d’aubépine (tonique, apaisante)
5% soit 5g d’émulsifiant MF

Phase 3 11,2%
3% soit 3g de sodium lauroyl sarcosinate (TA, épaississant)
3% soit 3g de perles de jojoba (gommant)
2% soit 2g de sève de bambou (matifiant)
2% soit 2g de glycérine (humectant)
1% soit 1g de fragrance Beauty addict
0,6% soit 0,6g de Cosgard (conservateur)
0,2% soit 0,2g de vitamine E (antioxydant)

Désinfectez (voire idéalement stérilisez à l’eau bouillante quand les matériaux utilisés le permettent) votre plan de travail, vos contenants, ainsi que tout le matériel dont vous pouvez avoir besoin.

L’infusion d’aubépine a été réalisée selon les conseils d’AZ (voir fiche technique), avec 1g de plantes séchées pour 100g/ml d’eau bouillante. Elle a été infusée 15mn, puis filtrée avec un filtre permanent.
Mettez les ingrédients de la phase aqueuse au bain-marie, ainsi que ceux de la phase huileuse. Chauffez les séparément en remuant jusqu’à atteindre 70C. Lorsque la température de fusion est atteinte, versez la phase aqueuse dans la phase huileuse, fouettez jusqu’à refroidissement. Ajoutez les ingrédients de la phase 3.

J’utilise le lait sur peau sèche et propre, puis rince (personnellement, juste avec de l’eau et une petite lingette microfibre; mais un hydrolat peut être utilisé). Puis j’applique un masque (ici pour peau terne et sensible). Après le masque, j’ai appliqué ma nouvelle crème visage (la recette bientôt), et là, j’ai tout simplement depuis la sensation d’une peau qui revit, un pur bonheur!

Conclusions

Wow! Je n’ai JAMAIS fait un gommage qui ne me laisse pas écrevisse. Pourtant, après avoir gommé et rincé mon visage, je n’avais pas l’impression d’avoir fait plus que l’avoir rincé à l’eau! Un gommage tout en douceur mais tout en efficacité, je suis conquise par l’infusion d’aubépine qui a bien joué son rôle apaisant 😉

Le lait est assez liquide (comme un lait quoi haha). Il laisse la peau propre et douce, et un léger film, une sensation assez cocooning. Bref, il a été adopté à l’unanimité!

La recette vous plaît mais il vous manque des ingrédients? Un tutoriel sur la substitution ici


8 Commentaires

Mask party!

Ce dimanche, j’ai fait découvrir la magie des masques minutes à l’argile à quelques amis, vu la simplicité et l’efficacité de l’affaire, j’ai voulu vous en faire profiter!

Comme ils sont faits avec de l’huile de jojoba, ils sont plus ou moins adaptés à toutes les peaux.

Largement inspirée des recettes toujours simples et efficaces de ma « collègue » Alice et ses Grimoires bio, voici ma base préférée après quelques essais (comme ça) :

– 2 cuillères à café d’argile
– 1/2 cuillère à café d’huile de jojoba
– 1/2 cuillère à café d’aloe vera
– un peu de lait chaud jusqu’à obtenir une texture crémeuse.

On obtient un masque frais, le séchage ne le rend pas trop désagréable. On laisse poser 10mn, on rince bien et on met un peu de crème si ça tiraille.

En partant de cette base, les possibilités sont infinies et permettent d’adapter chaque masque à l’humeur et aux besoins.

Voici 4 variations autour de cette base.

photo

En partant de celui en haut à gauche, dans le sens des aiguilles d’une montre :

Masque bonne mine pour peau sensible

– 1 CAC d’argile rose
– 1 CAC d’argile violette
– 1/2 CAC d’HV jojoba
– 1/2 CAC d’aloe vera
– 1 PDC de calamine
– 5gtt d’extrait CO2 de carotte
– 1gtt d’extrait CO2 de barbe de jupiter
– un peu de lait chaud

Maque purifiant bonne mine pour peau mixte déshydratée

– 1 CAC d’argile violette
– 1 CAC d’argile jaune
– 1/2 CAC d’HV jojoba
– 1/2 CAC d’aloe vera
– 5gtt de Provitamine B5
– 1gtt d’extrait CO2 de barbe de jupiter
– 1 PDC d’allantoine
– un peu de lait chaud

Masque purifiant et bonne mine pour peau mixte très sensible

– 1,5 CAC d’argile violette
– 1/2 CAC d’argile jaune
– 1/2 CAC d’HV jojoba
– 1/2 CAC d’aloe vera
– 1gtt d’extrait CO2 de barbe de jupiter
– 1 PDC de calamine
– un peu de lait chaud

Masque purifiant et matifiant

– 2 CAC d’argile jaune
– 1/2 CAC d’HV jojoba
– 1/2 CAC d’aloe vera
– 1gtt d’extrait CO2 de barbe de jupiter
– 1 PDC d’allantoine
– un peu de lait chaud

L’allantoïne ou la calamine sont là pour rendre le masque moins agressif (nous avions tous la peau un peu sensible).
La barbe de Jupiter est mon actif anti-imperfections préféré, d’une efficacité redoutable!

Toute la clique est définitivement convaincue! C’est avec une peau toute neuve, toute douce et illuminée que l’on a fini tous les 4. N’hésitez pas à vous y mettre, vous ne le regretterez vraiment pas!

A bientôt!