Danser en petite culotte !

Blog girly à moustaches


25 Commentaires

Nuage frais ayurvédique – Mousse nettoyante visage – Test AZ : Amla/Sidr

Quoi de mieux qu’une mousse pour se nettoyer le visage? C’est doux, frais, je crois que je me réveille réellement au moment où je me lave le visage. D’où l’importance du produit avec lequel je me nettoie le visage! J’ai partagé avec vous il y a quelques temps une infusion ayurvédique aux multiples propriétés, parfaite pour les peaux sensibles à imperfections, histoire de convenir à l’ensemble du foyer DPC. J’ai également partagé avec vous encore plus récemment une recette de base, celle du Nuage de mousse de sucre. Je suis partie de cette formule pour formuler une recette simple aux effets proches de celle de ma mousse favorite du commerce. Bien trop chère quand on sait cosméter, et bien inaccessible depuis que je ne vis plus en France (chez les DPC, on l’aime tellement qu’à chaque voyage outre-Manche, on revient avec 6 bouteilles dans nos bagages!)…

Nuage frais ayurvédique

Nuage frais ayurvédiqueIngrédients pour 150g

67% soit 100.5g d’Infusion Amla/Sidr (tonique, nettoyante, astringente, purifiante, anti-âge, apaisante)
12% soit 18g de decyl glucoside (tensioactif moussant doux)
5% soit 7.5g de gel d’aloe vera (purifiant, apaisant, nutritif)
5% soit 7.5g de miel de Manuka (purifiant, apaisant, viscosant)
5% soit 7.5g de glycérine végétale (humectant)
5% soit 7.5g d’urée (hydratant)
1% soit 1.5g de Cosgard (conservateur)

Protocole

Nettoyez-stérilisez-désinfectez plan de travail-matériel-contenant-mains. Comme l’urée se dissout parfois mal, je commence par la peser d’abord, et ajoute chaque ingrédient par dessus en mélangeant bien. De cette façon, elle se dissout sans problème chez moi. Vérifiez le pH (le decyl glucoside est assez basique), l’idéal serait un pH assez acide (5.5-6). Personnellement, je l’ai atteint avec cette formule sans le modifier.

Résultats

Alors d’abord, attendez-vous à un produit pas très glamour. La couleur verte de l’infusion n’aide pas ^^ Ensuite, j’ai tout de suite testé la mousse et ai été d’abord un peu déçue, un aperçu ici des deux :

20131104-053053.jpg

En revanche, dès le lendemain, la mousse obtenue est celle dont la photo est au début de l’article. Vous imaginez bien que je n’aurais pas partagé une mousse avec ce résultat ^^ Fraîche, très douce, épaisse mais pas trop. Quant aux effets, on est tombés amoureux de la formule. On en a déjà utilisé 450ml… Elle laisse la peau toute douce, ma peau sensible ne tiraille même

pas, et les imperfections de M. DPC ont détesté :p

En bref, plus que testée et approuvée!

Publicités


2 Commentaires

Fruity Explosion – Crème visage purifiante & apaisante – Test MCP : L’extrait précieux de tulipier du gabon

Voici la dernière recette du swap de l’été. En plus du spray hydratant effet brillance pour les cheveux et de la crème pour le corps relaxante, j’ai choisi de concocter à ma swappée une crème pour le visage. Elle m’a décrit une peau grasse, acnéique et sensible. Elle aime également les odeurs fruitées, fraîches, en l’honneur de l’été puisque c’était le thème du swap, j’ai choisi des fruits d’été, exotiques.

Ma Cosmeto Perso a eu la gentillesse de m’envoyer un colis plein de chouettes ingrédients à tester. Le nouvel ingrédient que je vais vous présenter est l’Extrait précieux de fleur de tulipier du Gabon, un ingrédient multi-fonctions : selon Ma Cosmeto Perso, il est utilisé dans un grand nombre de pays d’Afrique pour soigner les problèmes de peau. C’est un actif aux vertus apaisantes, anti-bactériennes, hydratantes, anti-oxydants qui apporte aussi de l’éclat à la peau. Il est également très adapté aux soins solaires et après-soleil. J’ai donc prévu de le tester bientôt dans un soin après-solaire.

Fruity explosion 

Swap de l'été

(il s’agit ici du pot de gauche)

Les ingrédients (pour 100g)

Phase huileuse – 14%

2% soit 2g d’huile de buriti (émollient, bonne mine)
3% soit 3g de coco caprylate (émollient, conditionneur, texture)
3% soit 3g de dicaprylyl carbonate (émollient, texture, pénétration)
6% soit 6g d’Olivem 1000 (émulsifiant)

Phase aqueuse – 68.1%

66.1% soit 66.1g d’infusion d’orange à 5% (tonifiante, purifiante, astringente)
2% soit 2g d’ester de sucre (émulsifiant, pénétration des actifs)

Phase d’ajouts – 17.9%

5% soit 5g d’urée (hydratant, pénétration des actifs)
3% soit 3g de gel d’aloe vera (hydratant, nutritif, apaisant, tenseur)
3% soit 3g de calamine (apaisante, matifiante, purifiante)
2% soit 2g de glycérine (humectant)
1% soit 1g d’Extrait précieux de tulipier du Gabon (bonne mine, apaisant, anti-bactérien, hydratant)
1% soit 1g de miel de Manuka (anti-bactérien, adoucissant, hydratant)
0.8% soit 0.8g d’Extrait CO2 de Barbe de Jupiter (anti-bactérien)
0.7% soit 0.7g de fragrance Coco-citronelle
0.3% soit 0.2g de fragrance Mangue-papaye
0.6% soit 0.6g de benzyl alcohol (conservateur)
0.5% soit 0.5g de gomme de xanthane (stabilisation de l’émulsion)

Le protocole

Stérilisez/Désinfectez plan de travail-mains-contenants-matériel. Faîtes chauffer séparément les phases aqueuse et huileuse au bain-marie, jusqu’à 70C. Fouettez jusqu’à refroidissement. Ajoutez la phase 3 (je recommande de faire dissoudre au préalable l’urée dans la glycérine et l’aloe et la xanthane, saupoudrée, en dernier). Remuez pour que la gomme prenne bien. Mettez en pot.

Le résultat 

Une crème assez épaisse mais qui s’étale et pénètre bien. Une délicieuse odeur fruitée, l’été dans un pot de crème 🙂

L’avis de ma swappée

« J’adore la crème pour le visage, elle sent magnifiquement bon, et c’est une bonne base de maquillage! »